"Supposé sabotage déjoué par la police" : Ousmane Faye accuse Sonko et demande à l'Etat de...

jeudi 23 juin 2022 • 895 lectures • 6 commentaires

Actualité 1 jour Taille

PUBLICITÉ

Le leader de la coalition Manko Wattu Sénégal, Ousmane Faye exhorte l'Etat du Sénégal et les forces de sécurité à aller jusqu'au bout de l'affaire en lien avec l'arrestation de membres supposés du MFDC qui voulaient participer à une manifestation à Dakar. Il s'agit d'une affaire à prendre très au sérieux, selon lui

"Il n'y a rien de mal à montrer son mécontentement et à décliner sa forme d'opposition à la marche du pays. C'est même signe de vitalité démocratique. Mais, que cela reste dans le cadre de la sérénité, de la tempérance et sans violence aucune. C'est le cas du concert de klaxons et de casseroles animé ce mercredi par Yewwi. Mais, alerte Ousmane Faye, leader de Manko Wattu Sénégal (MWS), ''cela ne peut pas nous empêcher de souligner cette grosse machination à l'allure d'un attentat qui était fomenté dans le cadre des manifestations convoquées par l'opposition, et qui allait causer un précédent dangereux jamais vu dans ce pays'', alerte le responsable de MWS.

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


Il ajoute : "La Police sénégalaise a fait preuve d'un grand professionnalisme lors des manifestations du 17 juin dernier pour avoir réussi à déjouer un plan de sabotage et d'actes terroristes. Pour Ousmane Faye, ''cette affaire a été diaboliquement orchestrée et mêlée dans les foules sans que beaucoup ne s'en sont rendu compte".


 


 Pour Ousmane Faye, "il est important de revenir sur ces faits gravissimes afin d'alerter les manifestants à faire très attention sur les infiltrations, par des personnes ou groupes de bandes armées qui profitent de ces rassemblements pour commettre leurs forfaits''. 


 


Mieux, explique le leader de MWS, ''j'invite l'état, de connivence avec les forces de défense et de sécurité, à prendre toutes les dispositions nécessaires afin que pareil revers ne puisse être fomenté contre les citoyens et les infrastructures publiques. C'est une affaire très sérieuse à laquelle il faut faire face et dont j'avais le pressentiment pour avoir détecté déjà dans les propos des gars de Pastef cette volonté manifeste de nuire''. 


 


"Sonko, c'est quelqu'un qui est prêt à tout pour accéder au pouvoir, même à s'allier avec le diable ou donner en sacrifice des vies d'êtres humains qui lui sont proches. C'est vrai que nos forces de l'ordre de défense et de sécurité jouissent d'un professionnalisme avéré et éprouvé, mais au-delà de ça, j'en invite nos braves armées à s'associer de compétences même de la France où de pays étrangers partenaires, afin de mener des investigations pour mettre la main sur ces coupables de bandits de grand chemin. Ce petit concert de casseroles (assimilable à des enfantillages) terminé, l'urgence est maintenant de prendre au sérieux cette affaire très dangereuse. 


 


Le président de MWS invite par ailleurs, " Khalifa Sall et les principaux responsables de la coalition Yewwi à faire attention à ne pas être associé dans une affaire où ils ne pourraient en sortir indemnes.


 


 "Je sais qu'ils ne maitrisent pas trop les connexions et les agissements de Ousmane Sonko, ni avec qui il échange. Le Sénégal vient de frôler, grâce à lui, une situation catastrophique déjouée par la Police, une affaire si dangereuse que nous demandons à l'État des sanctions exemplaires à toute personne mêlée de près ou de loin à cette tentative de destructions. Certes, nous sommes dans un État de droit, mais cette affaire ne doit pas être laissée par pertes et profits'', clame Ousmane Faye.

Cet article a été ouvert 895 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

6 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial