Sursis à l’exécution des sanctions contre le Mali : le Catrs demande réparation !

mardi 5 avril 2022 • 556 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Sursis à l’exécution des sanctions contre le Mali : le Catrs demande réparation !

PUBLICITÉ

Le Collectif des Acteurs des Transports routiers du Sénégal (CATRS) demande réparation. Suite à la publication de l’ordonnance de la Cour de Justice de l’UEMOA N°06/2022/CJ du 24 mars 2022 ordonnant le sursis à l’exécution des sanctions prononcées contre le Mali, ils ont décidé d’interpeller les autorités étatiques sur les grosses pertes qu'ils ont subies.

«Les transporteurs et les chauffeurs sont toujours bloqués au niveau de la frontière. Surpris par cette fermeture brusque, ils ont subi d’importantes pertes et désagréments qui méritent une réparation», indique Momar Sourang, le coordonnateur général du Catrs.

PUBLICITÉ


Dans son texte parvenu à iGFM, il explique qu’aujourd’hui, les acteurs vivent dans le plus grand dénuement au niveau de la frontière et leur activité est à l’arrêt. Par exemple,  au–delà de 23 jours de détention, un conteneur de 40’ (lire 40 pieds) se voit appliquer une pénalité de 25 000 F/jour, dit-il. Quant aux conteneurs de 20’, une pénalité de 15 000 F/jour, unité, leur est imposée.

PUBLICITÉ


«Aujourd’hui, les pneumatiques ont commencé à s’affaisser. Et nous, la CATRS, pensons que la CEDEAO est responsable de cette situation et doit en assumer les conséquences» souligne M. Sourang.


Il appelle à Youssou TRAORE du Conseil Malien des Transporteurs Routiers (CMTR) de prendre un huissier et de faire le constat pour évaluer les préjudices subis. Du côté Sénégalais, le Catrs demande à ses responsables, de s’atteler à la même tâche. 


Et dans cette affaire, il y a d’autres victimes, disent-ils. Il s’agit des chauffeurs qui ont été maintenus contre leur gré, en pleine brousse et ont vécu dans le plus grand dénuement. 

Cet article a été ouvert 556 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial