Suspension des essais Chloroquine – covid19: Ce que le Directeur général de l’OMS a dit

Covid-19

iGFM – (Dakar) Vendredi dernier,  «The Lancet», la revue scientifique, a publié une étude observationnelle sur l’hydroxycholoroquine et la chloroquine et leurs effets sur les patients atteint du Covid-19 hospitalisés. Les auteurs de la publication ont conclu que parmi les patients qui ont choisi l’hydroxychloroquine (utilisée seule ou avec un macrolide), le taux de mortalité est plus élevé.

Le groupe solidarité, qui représente le 10 des pays participants  à l’essai, s’est réuni samedi et a décidé de procéder à une évaluation critique de toutes  les données factuelles disponibles au niveau mondial. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé a indiqué que ledit groupe décidé de la suspension de ces essai.

«Le groupe exécutif a décidé d’une suspension temporaire de la branche hydrochloroquine dans le cadre de l’essai solidarité le temps que les données relatives à la sûreté soient examinées par le groupe de suivi», a annoncé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, face à la presse.

Il précise que les autres branches de l’essai solidarité se poursuivent et que ces médicaments sont considérés comme sûrs pour les patients qui souffrent de maladies  auto-immunes ou de palu.

Le Sénégal va-t-il, lui aussi, arrêter l’utilisation de la chloroquine dont les résultats après application sur les malades infectés par la Covid-19, avaient été jugés satisfaisants par le Pr Moussa Seydi ? Pour l’instant, aucune réaction officielle. Il faut cependant préciser que le Sénégal ne fait pas partie des 10 pays du groupe solidarité que sont: l’Argentine, le Bahreïn, le Canada, la France, l’Iran, la Norvège, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suisse et la Thaïlande.

Youssouf SANE