igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Suspension des terres cultivables de 40 ha du village de Kataba 2 : Le Sous-préfet de Diouloulou au banc des accusés

Actualité

iGFM – (Ziguinchor) – Les habitants du village de Kataba 2 situé dans la commune de Kataba1 dans le  département de Bignona et le sous-préfet de Diouloulou ne parlent plus le même langage. Une vive tension est née depuis ce samedi entre le sous-préfet de Diouloulou et les habitants de ce village (Kataba 2) tristement célèbre à cause du conflit armé casamançais. A l’origine, un problème d’occupation de 40 ha de terres par les populations qui s’adonnaient à l’agriculture dans leur village. Ces derniers soupçonnent l’autorité administrative d’être de mèche avec d’autres personnes pour leur attribuer leurs 40 ha.

«la seule chose que nous voulons savoir, c’est pourquoi, le sous-préfet, à travers une note, nous a interdit de cultiver sur nos terres. Nous interpellons solennellement le Président de la République avant que le pire ne se produise dans l’arrondissement de Diouloulou», a dit laissé entendre, ce samedi, devant la presse, le porte-parole des populations, Cheikhou Diédhiou président des jeunes de Kataba 2. «Nous n’allons pas baisser nos bras. Nous allons cultiver nos champs car, ces terres nous appartiennent. Nous y cultivons depuis 2009.  Cette attitude du Sous-préfet de Diouloulou inélégante et nous n’allons pas nous plier à sa décision », a ajouté Cheikhou Diémé.

Le sous-préfet de Diouloulou interpellé, reconnait avoir envoyé paraphé l’arrêté faisant état l’exploitation des champs agricoles de ses populations de Kataba 2 mais ne souhaite pas pour le moment se prononcer sur ce qu’il qualifie de litige. Les populations qui rappellent à l’Etat que la crise casamançaise est parti du foncier, demandent plus particulièrement au Chef de l’Etat Macky Sall d’intervenir avant que les choses ne s’empirent ou ne prennent une autre allure.

IGFM

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT