Tchad : La Francophonie condamne les violences du 20 octobre 

vendredi 21 octobre 2022 • 351 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

Tchad : La Francophonie condamne les violences du 20 octobre 

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, condamne fermement les violences perpétrées le 20 octobre 2022, dans le cadre de manifestations à N’Djamena et dans plusieurs parties du Tchad. 

« Le décompte de plus d’une cinquantaine de morts et de centaines de blessés dans un contexte de répression de manifestations est contraire aux principes de la Déclaration de Bamako au titre desquels la liberté d’expression et de manifestation, auxquels ont adhéré les Etats et gouvernements membres de la Francophonie », a déclaré la Secrétaire générale.  

PUBLICITÉ


Se joignant aux condamnations de la communauté internationale, la Secrétaire générale de la Francophonie appelle toutes les parties à la retenue et à privilégier la voie du dialogue dans le plein respect des droits et libertés fondamentaux.  

PUBLICITÉ


Elle encourage les autorités de transition à poursuivre leurs efforts en vue d’un retour à l’ordre constitutionnel dans le cadre de la deuxième phase de transition inaugurée à l’issue du Dialogue national inclusif et souverain. Un engagement avec tous les acteurs civils et politiques demeure essentiel afin de garantir la crédibilité et la légitimité du processus en cours. 


L’OIF reste engagée auprès du Tchad pour accompagner ce processus de retour à l’ordre constitutionnel et démocratique, en lien avec ses partenaires régionaux et internationaux. 


 

Cet article a été ouvert 351 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial