igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Teungueth FC : l’entraîneur Youssouph Dabo livre les secrets d’une réussite

Sport

iGFM-(Dakar) Invaincu après 11 journées, Teungueth FC est déjà sacré champion de la phase aller. Son entraîneur, Youssouph Dabo livre les secrets d’un parcours exceptionnel lors de cet exercice 2019-2020. 

« Nous avons un projet de jeu que les joueurs respectent et maîtrisent toujours. Et, on ne panique jamais, c’est ça notre philosophie », a-t-il fait savoir, samedi, après la victoire renversante contre (2-1) Génération Foot le champion en titre.

« J’ai des joueurs qui ont un bon mental même étant menés, ils jouent », a-t-il précisé, rappelant son discours à la mi-temps contre Génération Foot qui était devant au terme des 45 premières minutes. « Je leur ai dit de jouer même quand nous sommes menés. A la mi-temps, je leur ai dit de jouer et qu’on va gagner le match », a-t-il soutenu.

« Notre force, c’est notre état d’esprit »

Le jeune entraîneur qui a rejoint le club rufisquois cette saison, a ainsi expliqué comment il a réussi à mettre en place un groupe si performant et joueur. « Notre force, c’est notre état d’esprit. Tout le monde répond quand il le faut », a-t-il révélé, saluant le mental qu’ont ses joueurs dont la plupart avaient voyagé avant de retourner au bercail.

Youssouph Dabo espère par ailleurs « continuer sur cette lancée » afin de remporter le titre pour la première fois sur un banc de Ligue 1.

Parlant du huitième succès de la saison décroché face aux Grenats, Dabo pense que ses hommes s’attendaient à une rencontre compliquée. « Nous avons disputé un match très difficile. Nous savions qu’on allait faire face à une bonne équipe. Nous sommes attendus chaque week-end.  Maintenant, on a travaillé pour gagner ce match comme on l’a toujours fait. Il ne fallait pas baisser les bras ni lâcher », a-t-il expliqué, indiquant que le chemin est encore long. Effectivement, Teungueth FC ne distance que de 8 points son dauphin Dakar Sacré-Cœur (19 points). Il reste 15 matches à disputer avant la fin de la saison. Mais, déjà, ce parcours est encourageant pour les Rufisquois.

Mamadou Salif GUEYE

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT