Thiès : 6 membres d’une même famille périssent dans un accident

Société

IGFM-Ils sont au nombre de six personnes appartenant à une même fratrie. Ils ont tous rendus l’âme la veille de la Tabaski, au cours d’un accident de la circulation, alors qu’ils tentaient de rallier la commune de Touba-Toul, pour y célébrer ladite fête. La suite est tragique.

La famille Diouf de Touba-Toul (région de Thiès) a célébré la Tabaski dans l’émoie et la consternation. Ce, après avoir perdu, d’un trait, six des leurs qui ont péri mercredi dernier, dans un tragique accident, survenu ce jour, à l’aube, précisément aux environs de 5 heures du matin. Des recoupements effectués pour cerner les circonstances de cet accident, il s’avère que le drame a eu lieu à la sortie de la commune de Pout.

Les victimes ont été identifiées sous les noms de : Fallou Diouf, Fallou Thiaw, Bousso Diouf, Elimane Thiaw, Serigne Bara Diouf et Yacine Diouf. Tous avaient nuitamment quitté Dakar pour rallier la commune de Touba-Toul, où ils comptaient célébrer la fête de la Tabaski. Malheureusement pour eux, le destin en avait décidé autrement. Leur voyage s’arrête net, aux environs de 5 heures du matin, après que leur véhicule a été percuté par un camion-citerne roulant en sens inverse. Des témoignages recueillis à cet effet, renseignent que le chauffeur dudit camion, qui avait quitté la ville de Thiès a soudainement perdu le contrôle de son véhicule. C’est sur ces entrefaites que le camion-citerne qui roulait à une certaine vitesse, a percuté 4 voitures, dont celui des 6 victimes. Le bilan est sans appel. Cinq passagers décèdent sur le coup, une sixième victime rendra l’âme au cours de son évacuation à l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès.

Les renseignements pris sur les victimes révèlent que Fallou Diouf, Yacine Diouf et Serigne Bara Diouf sont de même père et de même mère. Les autres sont également membres de la famille. Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte par les éléments de la Brigade de la Gendarmerie territoriale de Pout, tout porte à croire que le chauffeur du camion-citerne a dormi sur son volant, avant de perdre le contrôle du camion. Les corps sans vie ont été acheminés à la morgue de l’hôpital régional de Thiès par les éléments de la Compagnie des sapeurs-pompiers.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.