Tidiane Tamba : «Zéro gynécologue pour 406 000 femmes, c’est inadmissible»

mardi 20 avril 2021 • 1157 lectures • 0 commentaires

Société 4 semaines Taille

Tidiane Tamba : «Zéro gynécologue pour 406 000 femmes, c’est inadmissible»

iGFM-(Dakar) Les fils du Fouladou continuent de "crier" leur indignation sur la situation occasionnée par le manque de gynécologue dans cette région qui compte 406 000 femmes. Tidiane Tamba le leader Président des comités d’actions Politiques (Cap21) de Kolda est monté au créneau pour tirer sur l’Etat du Sénégal, mais exhorter également les autorités locales à porter le plaidoyer.

Tidiane Tamba : «Zéro gynécologue pour 406 000 femmes, c’est inadmissible»  


« La situation est inadmissible. Elle a assez durée et elle est éprouvante pour les centaines de milliers de femmes que compte la région de Kolda. C’est une région qui compte plus de 406 000 femmes selon les derniers statistiques de l’Agence nationale de statistique et de la Democragraphie. ANSD. Une région comme ça ne peut pas rester sans gynécologue» a déploré le responsable libéral dans un entretien accordé à iGFM. 


Meurtri, Tidiane Tamba estime que l’Etat du Sénégal doit prendre à bras le corps cette affaire qui risque d’avoir des conséquences désastreuses sur la situation sanitaires des femmes de la localité. «Pendant plus de 2 ans, les organisations de la société civile sont en train de se battre pour que Kolda qui a hôpital de type 2 trouve un gynécologue. Les femmes de mérite un meilleur traitement.   Ce manque de gynécologue peut avoir des conséquences désastreuses sur le suivi sanitaire des femmes de cette localité. L’Etat du Sénégal, à travers le ministère de la Santé et de l’action sociale doit régler définitivement ce problème» a-t-il plaidé. 
Le leader des Cap21 a également appelé les autorités politiques locales à former une forte coalition pour porter ce plaidoyer.   


Le candidat à la mairie de Kolda a également remis en cause le rôle des représentants de Kolda à l’assemblée nationale dans ce combat. « Est-ce que ce débat a été posé lors du vote du budget du ministère de la santé.  Il est inadmissible qu’au même moment où, l’Etat est en train de finaliser la construction d’un hôpital de type 3 à sédhiou et à Kaffrine. C’est des investissements lourds, mais il faut reconnaitre que l’investissement le plus valable, c’est trouver des gynécologues pour les 406 000 femmes de Kolda», dit-il.       


Dans son plaidoyer M. Tamba a également condamné le mutisme du Directeur de l’hôpital régional de Kolda. «C’est inadmissible. Le directeur doit prendre toutes ses responsabilités pour apporter des réponses sur cette question.       

Cet article a été ouvert 1157 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial