Touba : Elle a enlevé un bébé pour prouver à sa coépouse sa fertilité

Société

 

IGFM-Moumy Diaw a été inculpée et placée sous mandat de dépôt hier par le Procureur de Diourbel pour enlèvement d’enfant. Elle sera jugée le 6 septembre prochain et risque entre 5 et 10 ans de prison. Les témoignages recueillis par les enquêteurs permettent de cerner tous les contours de cette affaire rocambolesque.

Interrogée sous le régime de la garde à vue, Moumy Diaw a assuré que si elle est passée à l’acte, c’est que sa coépouse ne cessait de lui dire qu’elle était infertile. La circonstance aggravante, c’est que son mari ne disait rien face à ces « provocations ». C’est ainsi que, pendant des mois, elle a simulé une grossesse et son époux n’y a vu que du feu.

Interrogé comme témoin, ce dernier a assuré qu’à plusieurs reprises, il a donné de l’argent à sa seconde femme pour… l’achat de médicaments et des visites prénatales. Il a assuré cependant qu’un jour, il a été intrigué par le fait que chaque fois qu’il interpellait son épouse sur ses ordonnances, cette dernière fuyait la discussion.

Un autre témoin, sage-femme de son état, a informé que la veille de l’enlèvement, Moumy Diaw s’est présentée à elle pour disposer d’un certificat d’accouchement, ce qu’elle a refusé de faire.

Devant les enquêteurs, la mise en cause a avoué s’être rendue à la clinique Blue Star, la veille des faits, pour procéder à un repérage en arguant qu’elle apportait le déjeuner à un malade. Après avoir fait un topo des lieux, elle y est revenue le lendemain. C’est ainsi qu’elle a pu facilement s’emparer d’une blouse avant de se diriger dans la salle d’accouchement. Sur place, elle informe la visiteuse qui gardait le bébé la maman était sous la douche que l’enfant de trois jours devait subir des soins.

Une fois le bébé avec elle, Moumy Diaw est sortie par une porte dérobée qu’elle avait repérée vingt quatre heures avant. Le crime était presque parfait. C’était sans compter avec ce voisin qui a saisi la Police…

Source : Libération

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.