Tribunal: Le verdict est tombé pour Aminata Lo et son frère

mercredi 3 février 2021 • 1619 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Tribunal: Le verdict est tombé pour Aminata Lo et son frère

iGFM-(Dakar) Le verdict est tombé pour Aminata Lo, l’ancien ministre de Wade et son frère, Mouhamadou Moustapha Lo. Ils étaient poursuivis pour violation des règles du Couvre-feu, usurpation de titre et outrage à agent de la force publique.

Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a relaxé les prévenus des accusations d'usurpation de fonction. Aminata Lô Dieng et son frère ont tout de même été reconnus coupables des délits d'outrage à agent de la force publique et de violation des règles du couvre feu. Ils ont été condamnés à 2 mois d’emprisonnement  assortis de sursis et une amende de 20 000 F Cfa. 


Au cours des débats, sur les trois chefs d’accusation retenus contre elle, Aminata Lo, l’ancien ministre, n’a reconnu à la barre du tribunal de grande instance de Dakar, que le délit de violation des règles du couvre-feu. Elle a réfuté les accusations d’usurpation de titre et d’outrage à agent de la force publique dont les gendarmes ont fait état dans le procès-verbal. "Je reconnais le fait d’avoir violé le couvre-feu. Mais je rejette totalement les accusations d’outrage à un agent de la force publique et l’usurpation de titre", a-t-elle déclaré.


L'ex ministre et ses avocats ont remis en question le procès-verbal d’enquête établi par les gendarmes avant de démonter les accusations d’outrage à agent de la force publique dont elle a fait l’objet. Selon elle, la vérité est tout à fait différente de ce qui a été rapporté dans la presse et dans le procès-verbal: "Je suis consciente de la valeur et du rôle important des forces de sécurité qui assurent notre sécurité, quelques fois même au prix de leur vie. C'est pour vous dire Mme la présidente, que je ne me permettrais jamais d’empêcher les agents de la gendarmerie de faire leur travail."


Aminata Lo d’ajouter: "En aucun moment je n'ai tenu des propos discourtois et injurieux à l’encontre des gendarmes. Je reconnais qu’en un moment donné, j’étais énervée, car mon fils de 11 ans a été torturé moralement. J'ai imploré les gendarmes de le laisser regagner la maison. Mais, je n'ai pas attaqué le gendarme", s'est défendue l’ancien ministre de Wade. S’agissant du macaron du ministère de la justice retrouvée sur la voiture dans laquelle elle a été interpellée, Aminata Lo explique: "Je n'ai jamais constaté la présence de ce macaron sur le véhicule."


Mahamadou Moustapha Lo a rejeté, comme sa sœur, les accusations d’outrage à agent et d'usurpation de titre. Il a tout de même reconnu le délit de violation du couvre-feu avant de préciser qu’il faisait office de chauffeur. Il a également informé que, contrairement à ce qui a été relayé, il détient un permis de conduire. "Je détiens un permis de conduire, mais le jour de l’incident, il se trouvait au commissariat de police de dieupeul."

Cet article a été ouvert 1619 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial