mardi 15 décembre 2020 • 254 lectures • 0 commentaires

UE-Sénégal: Un programme de 3,4 millions d'euros pour catalyser la compétitivité

Société 1 mois Taille

UE-Sénégal: Un programme de 3,4 millions d'euros pour catalyser la compétitivité

iGFM - (Dakar) Le programme d’Appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest Pacao/Wacomp Sénégal a été lancé hier. Son objectif, promouvoir l’émergence de sociétés coopératives  à vocation commerciale, basées dur l’acte uniforme de l’Ohada sur les filières mangue, oignon, mais aussi,  booster le secteur des Tic.

Irène Mingasson, Ambassadrice de  l’Union européenne au Sénégal a expliqué que cette initiative vise à améliorer le climat des affaires au niveau national et régional. Mais aussi, à booster la croissance, la contribution à l’industrie, au commerce régional et aux exportations.


«L’un des enjeux du Pacao, est de permettre une structuration et une professionnalisation des chaînes de valeurs dans le domaine de la mangue, de l’oignon mais aussi dans le domaine des Tic notamment en termes de logistique, de stockage, de transformation à travers le maillon essentiel des coopératives. Et la référence au Droit Ohada est absolument incontournable », a indiqué la diplomate lors de la cérémonie de lancement.



Ainsi, 4 points guideront la mise en œuvre du Projet. Opérer les réformes adéquates pour un environnement des affaires porteur et créateur de confiance pour l’investissement. Maintenir la priorité très haute sur l’adéquation entre l’éducation et la formation avec les besoins de l’entreprise afin de favoriser l’employabilité. Puis,  mettre en exergue l’importance de l’agroéconomie et reconstruire l’économie de façon inclusive en mettant l’accent sur l’environnement et l’équité.


Le ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, qui a présidé la rencontre, s’est réjouie du fait que le Pacao Sénégal met l’accent sur les capacités productives des filières ciblées. Ce, à travers la mise en place d’un cadre organisationnel favorable aux sociétés coopératives. Mais, pour atteindre l’objectif visé, certaines conditions doivent être mises en place..


«Il s’agit de la mise à niveau de l’offre sénégalaise de mangue et d’oignon suivant les exigences des marchés ciblés, qu’ils soient intérieurs régionaux au mondiaux. L’appui des startups existantes afin d’accroître leur part de marché, l’accompagnement des nouvelles startups afin de mieux les positionner avec des solutions innovantes, le renforcement des capacités des incubateurs existantes », liste-t-elle.


Le projet est financé à hauteur de 3,4 millions d’euros par la FED et durera 33 mois. Il est porté par l'Union européenne, le ministère du Commerce et des petites et moyennes entreprises du Sénégal, ainsi que le Centre du commerce international (Itc).


 

Galerie photos

#Pacao, #productivité, #compétitivité, #Ue, #Sénégal

Cet article a été ouvert 254 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial