vendredi 7 août 2020 • 22 lectures • 0 commentaires

Universités : une reprise en présentiel dépend de l'évolution de la pandémie (Syndicat)

Actualité 1 mois Taille

Universités : une reprise en présentiel dépend de l'évolution de la pandémie (Syndicat)

iGFM - (Dakar) - La section enseignement supérieur et recherche du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes/Esr) considère qu’une reprise des cours en présentiel à partir du 1er septembre était une "projection", soulignant que le redémarrage des enseignements dans les universités dépendait encore de l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Cette sortie publique de ce syndicat est une réaction à une partie du communiqué du dernier Conseil des ministres dans laquelle "le chef de l’Etat a insisté sur la reprise, dans les meilleures conditions sanitaires, des enseignements en présentiel dans les universités et établissements d’enseignement supérieur à compter du 1er septembre".

"Sudes/Esr considère une reprise des cours à la date du 01 septembre 2020 comme relevant simplement de la projection. Seule l’évolution de la pandémie dictera de la reprise ou non des cours en présentiel à cette date", indique le syndicat dans un communiqué parvenu à l’APS.

Le syndicat se félicite de l’intérêt renouvelé du président de la République pour l’enseignement supérieur mais déplore dans le même temps une "injonction voilée adressée aux autorités académiques de la part du chef de l’Etat".

"Une mesure comme celle de l’état d’urgence sanitaire décrétée par le gouvernement s’impose naturellement aux universités. Par contre, une décision comme celle de la reprise des cours en présentiel est du ressort exclusif des instances pédagogiques", soutient l’organisation syndicale.

Il réitère ainsi son attachement fondamental à l’autonomie des universités, et son option de "s’opposer fermement à toute forme ou velléité de remise en cause de cette importante prérogative".

Le Sudes/Esr n’écarte pas l’idée d’user du droit de retrait pouvant aller jusqu’à demander aux enseignants de l’exercer au cas où ils seraient exposés à des contaminations au coronavirus dans leurs lieux de travail.

Le syndicat s’est par ailleurs élevé contre la volonté du gouvernement d’assurer l’orientation de tous les bacheliers, en y décelant un "aveu d’échec" des différents ministres en charge du secteur à achever les chantiers des nouvelles universités publiques.

La fermeture des campus universitaires et la suspension des cours en présentiel font partie des mesures prises en mars par le gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19.<

La reprise des enseignements en présentiel entre dans le cadre de la reprise des activités scolaires et universitaires amorcée avec le redémarrage récent des cours dans les classes d’examen dans l’élémentaire et le secondaire.

Auteur : Aps 
#Universités

Cet article a été ouvert 22 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

iRevue du 27 sept.

   Il est 04:33   •    °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial