Vent de fronde á l’UCS : Les Jeunes centristes du Sénégal demandent des comptes à Abdoulaye Baldé  

lundi 21 juin 2021 • 838 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Vent de fronde á l’UCS : Les Jeunes centristes du Sénégal demandent des comptes à Abdoulaye Baldé  

iGFM - (Dakar) Les jeunes du parti de l’Union des centristes du  Sénégal sont en colère contre leur président Abdoulaye Baldé. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration qu’ils ont rendue publique ce week-end. Paraphé par le président national l’avocat Me Sally Mamadou Thiam, ces jeunes centristes du Sénégal menacent aussi le «Macky».

 


Du 15 au 19 juin 2021, le Président de la République Macky SALL a séjourné dans la région de Matam dans le cadre de sa tournée économique.


A l’issue de cette visite, Me Sally Mamadou Thiam, président national des jeunesses centristes du Sénégal a fait face à la presse ce samedi 19 juin 2021 pour évaluer notamment l’alliance Abdoulaye Baldé – Macky Sall. Pour rappel, le président de l’Union des centristes du Sénégal Abdoulaye Baldé avait décidé de renoncer à ses ambitions présidentielles  pour, disait-il, soutenir le président Macky Sall  lors des élections présidentielles de février 2019. «Deux ans après, force est de constater que les jeunes centristes ne sont pas satisfaits de cette alliance », a laissé entendre Me Sally Mamadou Thiam.


«Les jeunes centristes déplorent le manque de considération à l’égard l’UCS et le président Abdoulaye Baldé aussi bien dans les instances politique de la Grande majorité que dans l’exercice du pouvoir. En effet, malgré le fait d’avoir renoncé provisoirement à ses ambitions présidentielles, les jeunes centristes remarquent que l’UCS est reléguée au second plan au profit des challengers de Macky Sall aux dernières élections présidentielles.


Pourtant, l’UCS regorge de cadre d’hommes et de femmes compétents pour participer à la construction nationale», a ajouté Me Thiam. Ces jeunes centristes du Sénégal qui exigent par ailleurs de leur leader politique (Abdoulaye Baldé) la renégociation des termes du compagnonnage politique et stratégique avec l’APR et le Chef de l’Etat Macky Sall, «l’UJEC appellent tous les adhérentes et les adhérents à investir la base et exhorte toutes les structures du parti á se remobiliser», a conclu Me Salla Mamadou Thiam et ses camarades


IGFM

Cet article a été ouvert 838 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial