Violence à l’Assemblée nationale – Idrissa Seck "meurtri"

dimanche 4 décembre 2022 • 814 lectures • 1 commentaires

Actualité 2 mois Taille

 Violence à l’Assemblée nationale – Idrissa Seck

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Le président du Conseil économique social et environnemental a, lui aussi, comme la plupart des hommes politiques, dénoncé les actes qui se sont déroulés à l’assemblée nationale mercredi dernier lors du passage du ministre de la justice. 

Condamnant la violence exercée sur la parlementaire Amy Ndiaye Gniby, Idrissa Seck bannit en même temps toute forme de violence, de quelque bord que ce soit.

« Quelles que soient nos divergences, que nous ayons été heurtés ou blessés dans ce que nous avons de plus cher et de sacré, rien ne justifie la violence et plus particulièrement la violence envers les femmes », dira  l’homme politique de Thiès qui se dit meurtri par cette situation. Idrissa Seck considère qu’à l’Assemblée nationale, tout comme au Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), ils se doivent de représenter dignement le peuple sénégalais.

PUBLICITÉ


« Ne l’oublions pas. La démocratie au Sénégal est le modèle de référence africaine et tous nous devrions contribuer à le préserver », rappelle t-il dans un bref message repris dans les réseaux sociaux.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 814 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial