Violences politiques : L'Assemblée nationale adopte le projet de loi d'amnistie

mercredi 6 mars 2024 • 860 lectures • 1 commentaires

Actualité 2 mois Taille

Violences politiques : L'Assemblée nationale adopte le projet de loi d'amnistie

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) L’Assemblée nationale a adopté, ce mercredi 6 mars, le projet de loi portant amnistie générale des faits de violences en lien avec la politique, survenus entre février 2021 et février 2024.

Le projet de loi amnistierait "tous les faits susceptibles de revêtir la qualification d'infraction criminelle ou correctionnelle commis entre le 1er février 2021 et le 25 février 2024, tant au Sénégal qu'à l'étranger, se rapportant à des manifestations ou ayant des motivations politiques".

PUBLICITÉ


Le Sénégal a connu entre 2021 et 2023 différents épisodes d'émeutes, affrontements, saccages et pillages déclenchés notamment par le bras de fer entre l'opposant Ousmane Sonko et le pouvoir. En février 2024, le Sénégal a été la proie de nouveaux troubles après l'annonce du report de l'élection.

PUBLICITÉ


Des dizaines de personnes ont été tuées, des centaines blessées, des centaines d'autres interpellées.


L’amnistie vise à "l'apaisement du climat politique et social", dit la présidence.


Des dizaines d'opposants pourraient recouvrer la liberté dès la publication de la loi au Journal officiel. De nombreux acteurs politiques et sociaux se dressent cependant contre le projet, s'indignant qu'aucun membre des forces de sécurité, ni aucun responsable gouvernemental n'auraient à rendre de comptes.

Cet article a été ouvert 860 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial