Vladimir Poutine défend l'invasion de l'Ukraine dans un discours fleuve contre l'Occident

vendredi 17 juin 2022 • 329 lectures • 0 commentaires

International 1 semaine Taille

Vladimir Poutine défend l\'invasion de l\'Ukraine dans un discours fleuve contre l\'Occident

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le chef de l'État russe, Vladimir Poutine, a réaffirmé vendredi sa détermination à poursuivre son « opération spéciale » en Ukraine lors d'un long discours prononcé au Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

Vladimir a accusé l'Occident d'arrogance coloniale et de vouloir écraser son pays avec des sanctions « stupides », qui n'ont jamais eu la moindre chance de fonctionner. « Nous sommes un peuple fort et pouvons faire face à n'importe quel défi. Comme nos ancêtres, nous résoudrons tous les problèmes, toute l'histoire millénaire de notre pays en témoigne », a déclaré Vladimir Poutine.

Les alliés occidentaux ont imposé contre la Russie les trains de sanctions économiques les plus dures qu'un pays ait connus dans l'histoire moderne en raison de l'invasion de l'Ukraine le 24 février. Vladimir Poutine a déclaré que l'Union européenne pourrait perdre plus de 400 milliards de dollars (381,5 milliards d'euros) à cause de ces sanctions, qui, selon le président russe, se retourneraient contre ceux qui les ont prises.

Les  « erreurs systémiques » de l'Occident

La Russie n'est pas à blâmer pour la hausse actuelle des prix des céréales, a souligné Vladimir Poutine, qui accuse les États-Unis de faire grimper les prix des denrées alimentaires en faisant « tourner la planche à billets » et en « s'accaparant » les vivres sur les marchés mondiaux.

Il a également assuré que l'offensive russe en Ukraine n'avait aucune influence sur les difficultés économiques mondiales, notamment la hausse des prix de l'énergie, stigmatisant les « erreurs systémiques » de l'Occident. « Nous entendons tous parler d'une prétendue "inflation de Poutine" (...) Nos actions pour libérer le Donbass n'ont rien à voir avec ça », a-t-il affirmé durant la session plénière du forum économique de Saint-Pétersbourg.

Le président russe s'est également dit confiant quant au retour en Russie des entreprises occidentales, notamment européennes, qui ont claqué la porte en raison de l'offensive russe en Ukraine. « Je ne doute pas qu'avec le temps, plusieurs de nos partenaires des pays européens reviendront sur le marché russe. Et nous ne leur mettrons pas d'entraves. Nous sommes ouverts au monde entier », a-t-il affirmé.

« Rien contre » une adhésion de l'Ukraine à l'UE

Vladimir Poutine a aussi déclaré que la Russie n'a « rien contre » une éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne, a assuré vendredi le président russe Vladimir Poutine après la décision de la Commission européenne de recommander d'accorder à Kiev le statut de candidat à l'UE. « Nous n'avons rien contre, c'est leur décision souveraine d'adhérer à des unions économiques ou pas (...) C'est leur affaire, l'affaire du peuple ukrainien », a déclaré M. Poutine durant la session plénière du Forum économique de Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

La Russie voit d'un très mauvais œil les aspirations de Kiev d'une adhésion à l'Otan - que Moscou considère comme une menace pour sa sécurité - mais « en ce qui concerne leur intégration économique, c'est leur choix », a estimé Vladimir Poutine. « L'UE n'est pas une alliance militaire, à la différence de l'Otan », a-t-il souligné. Le président russe a toutefois affirmé que « l'Ukraine va se transformer en semi-colonie » des pays occidentaux si elle rejoint l'UE. « C'est mon opinion », a-t-il ajouté.

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 329 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial