Youssou Ndour, un patrimoine culturel à protéger (Par Momar Sokhna Diop)

samedi 15 octobre 2022 • 591 lectures • 0 commentaires

Blog 1 mois Taille

Youssou Ndour, un patrimoine culturel à protéger (Par Momar Sokhna Diop)

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Youssou Ndour est et restera l’un des plus talentueux musiciens au monde et d’Afrique du 21 ème siècle. En effet, « le Roi autodidacte du Mbalax » a su apprendre sur le tas et constituer une fidèle équipe qui maîtrise non seulement la technique musicale, mais aussi les enjeux et l’importance de la musique pour le développement d’un pays, son pays, le Sénégal.

Grâce à leur courage, leur engagement et leur vision patriotique de la culture, Youssou Ndour et son équipe ont fait de la musique africaine une industrie qui produit des biens et des services musicaux de très bonne qualité.
Youssou Ndour est un bon musicien engagé. A travers ses centaines d’albums, Il a, souvent, très souvent, dénoncé les crimes économico-politiques commis en Afrique par les institutions internationales, les multinationales et par les dirigeants africains complices. Il a également, souvent, rappelé la nécessité de l’unité africaine de Cheikh-Anta DIOP, Kwamé Nkrumah et de Nelson Mandela.
Sur le plan économique, il a créé des centaines d’emplois utiles au Sénégal, En effet, le Groupe Futurs Médias qu’il a créé au Sénégal est l’un des plus importants employeurs locaux. Les chaînes de radios, les organismes de presse et de télévision qu’il a mis en place ont contribué à sensibiliser et à développer la conscience citoyenne des Sénégalais, notamment sur les plans culturels et politiques.
Aussi, en 2012, le militant candidat Youssou Ndour avait contribué à la destitution du monarque Abdoulaye Wade et à la 2ième alternance politique du Sénégal. Toutefois, son implication dans le gouvernement de Macky Sall fait l’objet de plusieurs critiques. Les postes de Ministre de la culture puis de conseiller que Macky Sall lui a donnés semblent être des pièges.
En effet, depuis son entrée dans le « Système Macky Sall », il se mobilise moins pour dénoncer les dérives du pouvoir, pratiques qu’il n’avait cessées de dénoncer à travers ses chansons. Au contraire, il semble choisir de se taire voire de défendre, dès fois, le bilan et surtout la personne de Macky Sall.
Dans ces conditions, n’est-il pas en train d’être piégé par ce système corrompu et clientéliste qui utilise des méthodes de pression pour museler des personnalités sur lesquelles les citoyens avaient beaucoup d’espoir ?
Toute idéologie mise à part, je pense qu’il faut sauver « le soldat Ndour ». Il est et il restera l’un des plus importants et influents ambassadeurs du Sénégal et de l’Afrique. Son œuvre reste et restera utile au combat que nous menons pour aider les pays africains à retrouver leur souveraineté et à s’inscrire sur la voie du « mieux-être ».
N’oublions pas que Youssou est un Homme, c’est-à-dire un sujet social qui peut se tromper. Lorsqu’une personne que nous estimons, une personnalité de la notoriété de Youssou Ndour se trompe, nous avons le devoir de l’aider à revenir sur le combat qui a fait sa popularité : le militantisme à travers la musique, son champ de compétences connu et reconnu par tous.

Momar-Sokhna DIOP : professeur d’économie-gestion et écrivain à Paris

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 591 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial