Ziguinchor : La Sonacos à l’agonie

Société

IGFM – La situation de la Sonacos à Ziguinchor est grave. Face à la presse, les huiliers ont disséqué les obstacles qui, selon eux, ont plombé leur outil de travail. Ces travailleurs exigent du chef de l’État, Macky Sall, l’arrêt rapide de l’exportation des graines d’arachide par les Chinois avant d’annoncer une grande marche à travers les rues de Ziguinchor pour mieux sensibiliser sur la situation de leur entreprise exposée à des risques de fermeture.

Ils ont tiré la sonnette d’alarme concernant la situation que traverse ce jadis fleuron de l’industrie en Casamance. «La Sonacos à Ziguinchor est en danger de mort, faute de matière première. Nos graines d’arachide sont exportées frauduleusement à la faveur des Chinois. Conséquence, nous sommes envoyés au chômage. C’est pourquoi, nous interpellons solennellement le Président Macky Sall qui nous a laissés à la merci de ces Chinois. Nous exigeons par ailleurs de lui, la stabilité sociale car nos emplois sont menacés à Ziguinchor. Nous lui demandons d’arrêter l’exportation des graines d’arachide par les Chinois et de sauver nos usines», a estimé Samba Badji, Sg du syndicat des corps gras.