igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

L’arrestation de Guy Marius Sagna et le rapport de l’Armp en exergue

Actualité
iGFM – (Dakar) – Une bonne partie de la presse quotidienne de ce samedi revient sur le film de l’arrestation du nouveau coordonnateur du mouvement ‘’Aar li nu bokk’’, Guy Marius Sagna, devant les grilles du palais présidentiel où il était venu manifester contre la hausse annoncée du prix de l’électricité.
Le quotidien Enquête relève que le nouveau porte-étendard du mouvement a ‘’réussi à rallier la place mythique, malgré l’interdiction de la manifestation’’, par le préfet de Dakar pour ‘’imprécision de l’itinéraire, risque réel de trouble à l’ordre public’’.
Elles ne sont certes ‘’pas nombreuses les populations à avoir répondu’’ à l’appel à la protestation, mais ‘’ la vingtaine de manifestants présents sur les lieux [semblaient] décidés à aller jusqu’au bout, s’accrocher aux grilles du palais de la République’’, écrit le journal.
‘’Marche contre la hausse de l’électricité : Guy Marius secoue le palais’’, écrit à son tour en manchette WalfQuotidien, affichant les images de son arrestation. Le quotidien du Groupe Walfadjri explique que ‘’ les manifestations, qui n’étaient qu’une dizaine, ont usé de subterfuge pour parvenir aux grilles du palais’’.
Vox Populi précise qu’’’au total 9 manifestants [ont été] arrêtés dont Guy Marius Sagna et Babacar Diop’’. Le journal précise que le premier nommé a été conduit au commissariat central de Dakar, après avoir été acheminé au poste de gendarmerie du palais.
Mais si l’on en croit Kritik’, le coordonnateur du mouvement ‘’Frapp France dégage se trouve dans les locaux du commissariat du Plateau, alors que les huit autres manifestants ont été ‘’conduits au commissariat central de Dakar’’.
Pour le quotidien Tribune, les protestataires ‘’ont réussi ce qu’aucun autre opposant n’a réussi jusque-là en atteignant tout simplement les grilles du Palais’’.
Sur un tout autre aspect, les quotidiens dakarois continuent de surfer sur la publication du rapport d’audits 2017 de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

‘’Les micmacs de l’administration dénichés’’, titre L’As. Le journal note que dans ce document, l’ARMP révèle de ‘’nombreuses incongruités dans les procédures de passation des marchés publics’’, avant d’expliquer qu’elle a aussi mis au jour ‘’certaines astuces utilisées par l’Administration pour contourner les règles établies’’.

Libération revient encore sur le marché de riz de la Délégation générale à la protection sociale à l’occasion du Gamou de 2017, l’évènement religieux célébrant la naissance du Prophète Mouhamad, pour livrer les détails d’un autre scandale. D’après le journal, ‘’pour financer l’exécution du marché, un milliard de francs CFA a été purement et simplement puisé dans les crédits alloués aux bourses de sécurité familiale’’.
Et si l’on en croit L’Observateur, le rapport 2017 de l’ARMP ’’continue de livrer ses secrets’’. Le journal fait valoir que même si ‘’le Directeur général, Saër Niang, encense la tendance à la bonne application des dispositions du Code des marchés publics, les cabinets d’audit continuent d’épingler les Autorités contractantes’’.

Le journal fait un focus sur les cas de la LONASE, du ministère de l’Environnement, de la SAPCO, du ministère des Sports, de la Santé et de l’Hôpital Le Dantec.

Loin de tout cela, Le Quotidien fait état d’’’échanges houleux’’, vendredi, à l’Assemblée nationale, entre les députés de la mouvance présidentielle Moustapha Cissé et Djribril War. Le journal explique qu’’’après avoir accusé Moustapha Diakhaté d’avoir détourné 600 millions, Me Djibril War s’est retrouvé dans le viseur de Moustapha Cissé qui a demandé au ministre de la Justice de tirer cette accusation au clair’’.
Le Soleil met en exergue le passage vendredi du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall, à l’Assemblée nationale lors de l’examen de son budget. Selon le quotidien national, il a profité de la plénière pour décliner cinq principaux objectifs à l’horizon 2023.
Le journal souligne qu’il souhaite ‘’un système judiciaire indépendant, équitable, accessible, adapté aux besoins des justiciables et des acteurs économiques’’.
Auteur : Aps 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT