Arrestation d’opposants : Thiès et Saint-louis se rebellent

Politique

Après l’annonce de l’arrestation du Président du Conseil départemental de Thiès, des populations sont descendues dans la rue pour crier leur ras le bol, barrant la route et brûlant des pneus.

Mais elles ont immédiatement été dispersés par les forces de l’ordre qui, dès les premières heures de la matinée, avaient quadrillé Thiès, pour parer à toutes les éventualités. Certains policiers étaient encagoulés et d’autre en civil.

A saint-Louis, des manifestations ont également opposé les forces de l’ordre aux population

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.