igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Economie : Pourquoi un taux d’intérêt élèvé dans l’institution de microfinance ?

Actualité

iGFM – (Dakar) – En finance, un intérêt est la somme que doit verser, sous forme de revenus, un emprunteur à celui qui lui  prête de l’argent pour pouvoir en faire usage. Le taux d’intérêt est le pourcentage de ce revenu annuel par rapport à la somme prêtée. Pour l’emprunteur ou débiteur, le taux d’intérêt est le prix qu’il faut payer pour emprunter de l’argent: Prix de la dette

Il existe dans le secteur bancaire un taux nominal qui peut être variable pour les institutions financières et un taux effectif global (TEG) fixé par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Ce taux est à l’ordre de 24% pour les Institutions de Microfinance et 15% pour les Banques classiques dans la zone UMOA.

Au Sénégal, les  taux  d’intérêt  appliqués  intègrent  généralement  trois  éléments :  le  coût  de  la ressource, la marge de la banque et la prime de risque. Cette dernière couvre un vaste champ de risques liés à l’environnement des affaires. En plus, les banques rencontrent beaucoup de difficultés avec les décisions de justice dans les différends qui les opposent avec les clients qui ne respectent pas les engagements et dans l’exécution des garanties (Revue Interventions économiques, 61 | 2019).

Les taux d’intérêt des SFD sont établis de façon à permettre l’offre de services financiers durables, à long terme et à grande échelle. Les IMF se doivent d’utiliser des taux d’intérêt leur permettant de couvrir leurs coûts administratifs, le coût du capital (y compris le coût de l’inflation), les pertes sur créances et une augmentation de leurs fonds propres.

Ainsi les institutions de Microfinance se refinancent au niveau des banques classiques ou bailleurs de fonds à un taux négocié et revendent l’argent aux clients. Par conséquent leurs taux d’intérêt sont beaucoup plus élevés par rapport aux banques commerciales.

L’essentiel est de connaître le taux d’intérêt effectif et d’être transparent sur le coût total à supporter par le client.

Mame Mor FALL ; Economiste Financier, Spécialiste en microfinance 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT