Un homme égorge sa femme à Fissel Mbadane : le film de l’horreur !

Société

 

IGFM-Les faits sont horribles. Ce jeudi, le village de Cissis (commune rurale de Fissel Mbadane) a assisté à un meurtre crapuleux. La scène, racontée par des sources de IGFM, est insoutenable.

Ce matin, un professeur de Science de la vie et de la terre (Svt), en service au village Gascop (Bambey), du nom de Saliou Ngom, reçoit la visite de son épouse, Amy Dieng. Elle est en état de grossesse très avancé. Presque à terme. La dame ne vit pas avec son mari en prise à des crises, selon des témoins. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, depuis le début de l’année, il n’a pas rejoint son établissement.

Le domicile conjugal est désert ce matin lorsque la dame est arrivée. Il n’y a qu’un garçon âgé de 7 ans et Saliou Ngom, retranché dans sa chambre.
Dès son arrivée, Amy Dieng rejoint son mari dans la chambre conjugale. Quelques minutes plus tard, les cris stridents de la dame déchirent ce paisible village. L’enfant, pris de panique, coure alerter le voisinage.

Lorsque les premiers secours arrivent, l’irréparable est déjà commis. La dame gise dans une mare de sang sur son lit conjugal et Saliou Ngom détient  par devers-lui un coupe-coupe maculé de sang.

Il est maitrisé et la gendarmerie alertée. Le corps de la dame est automatiquement transporté au centre de santé de Thiadiaye où les toubibs ont tout fait pour sauver l’enfant. Malheureusement, il était déjà mort lorsqu’on l’a extirpé du ventre de sa mère, informent des sources de IGFM.

Saliou Ngom est présentement en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Thiadiaye. Et le corps de la dame et celui de son enfant sont transportés à la morgue de l’hôpital de Mbour.

Daouda MINE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.