La peau mate de Miss Algérie 2019 au centre d’une polémique

International/People

iGFM – (Dakar) – Pour la première fois, celle qui a été élue plus belle femme d’Algérie a la peau foncée. Une diversité qui ne passe pas toujours très bien.

C’était un signe de retour à la normale après les années de plomb: l’Algérie a réinstallé un concours de Miss en 2013. Les appels à candidature passent par Facebook, la page officielle de la compétition compte presque 60 000 abonnés. Les votes se font par SMS. Et comme tous les concours de ce genre, il est à chaque fois commenté avec plus ou moins de bon goût et de finesse par les internautes.

Elue samedi soir parmi 16 candidates dont la plupart avaient la peau claire et les cheveux lisses, et dont deux étaient voilées, Khadidja Benhamou est grande, elle a les cheveux noirs et bouclés, et la peau mate des Algériens du sud du pays – c’est la première fois qu’est choisie une candidate de cette région. «Elle est superbe. Elle au moins n’a ni botox ni extensions ni kératine ni lentilles», se réjouit Naïma Abbes sur Facebook. Mais son élection a déclenché une avalanche de commentaires désobligeants. «L’organisation de MISS ALGÉRIE déplore le comportement et les commentaires racistes de plusieurs personnes suite à des publications de photos dévalorisantes et retouchées», a dû vite préciser l’organisation sur sa page. Et de publier deux photos de la Miss avec sa couronne, magnifique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.