L’Orchestre Jigeen  Ñi déroule avec succès à Pikine Guinaw Rails et à la Place de la Nation.

People

iGFM – (Dakar) L’Orchestre Jigeen  Ñi a grandement joué sa partition au cours de la célébration de la Fête de la musique vendredi dernier. Elles ont tenu à jouer sur deux plateaux et surtout à faire preuve de beaucoup de maestria au cours de ces sorties qui ont eu lieu à Pikine Guinaws Rails et à la Place de la Nation.

L’Orchestre Jigeen Ñi au-delà de ses missions culturelles, ambitionne également de porter des combats dans le but de faire de la sensibilisation sociale via la musique, un vecteur de changement de comportement des populations pour une meilleure citoyenneté.

A ce titre, elles accordent une place très importante à la sensibilisation. Vendredi dernier elles ont bien voulu joindre l’utile à l’agréable. Elles ont posé le second acte de la campagne de sensibilisation sur les Violences Faites aux Femmes, aux Jeunes Filles et aux Enfants. La première manche a eu lieu le 22 décembre dernier à la Médina. Le projet soutenu par Plan International, et avant la montée sur scène de ces nouvelles amazones de la musique sénégalaise Mme Madina Diagne Conseillère en genre au sein de Plan a tenu à  magnifier  le choix porté sur  l’orchestre drivé par le manager Samba Diaité.

Au cours de la soirée le groupe a joué trois morceaux au grand bonheur du nombreux public venu les acclamer.  Par la suite elles ont directement embrayé sur Colobane pour se produire avec le même enthousiasme et le même succès sur le plateau principal de cette fête de la musique érigée à la Place de la Nation.

Pour rappel il faut retenir que pour la première fois dans l’histoire de la musique sénégalaise, existe  un orchestre « Backing Band »  constitué à 100% de femmes instrumentistes et chanteuses dénommé : Orchestre Jigeen Ñi.

Elles ont  l’intention d’occuper la scène musicale sénégalaise et mondiale, d’accompagner les chanteuses et chanteurs qui n’ont pas d’orchestres et surtout de redonner à la femme instrumentiste sa place dans le monde de la musique au Sénégal.

Au-delà de leurs  missions culturelles, elles ont  pour ambition également de porter des combats dans le but de faire de la sensibilisation sociale via la musique, un vecteur de changement de comportement des populations pour une meilleure citoyenneté.

 

Mame Fama GUEYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.