Mouhammad (PSL), une ferme allégeance renouvelée (Par Elhadji Mounirou NDIAYE)

samedi 13 avril 2024 • 1297 lectures • 0 commentaires

Blog 1 mois Taille

Mouhammad (PSL), une ferme allégeance renouvelée (Par Elhadji Mounirou NDIAYE)

PUBLICITÉ

Gloire à Allah (SWT) qui dès qu’IL a décidé de notre existence fit d’abord jaillir de son infinie Lumière la lumière de la création qu’est Mouhammad (PSL). Paix et Salut sur Mouhammad dont l’infini courage physique et moral ont permis le parachèvement du message islamique.

Mouhammad PSL a parfaitement transmis le message coranique. C’est pourquoi Allah SWT lui a déclaré que cela lui aurait suffi s’il était l’unique croyant au message islamique. La satisfaction éprouvée par Allah SWT sur l’accomplissement irréprochable de sa mission peut être saisie dans le premier verset de la sourate 48 du Coran : « En vérité Nous t´avons accordé une victoire éclatante ». Le Coran est tellement complet, explicite, sublime et salvateur que, dans le verset 110 de la sourate 3, Allah SWT dit aux croyants musulmans : « Vous êtes la meilleure communauté qu´on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d´entre eux sont des pervers ». Ce verset doit être entendu sous l’angle des outils spirituels et principiels véhiculés dans le Coran et dont la mise en œuvre strict par le croyant musulman fait de lui un digne vicaire d’Allah SWT sur terre, respectueux vis-à-vis des valeurs et des idéaux de justice, de droiture et du devoir d’action contre l’injustice et la transgression des recommandations d’Allah SWT et de son Prophète. 
L’Islam n’est pas en crise, mais ce sont les musulmans qui sont dans une crise lancinante, qui s’est approfondie au fur et à mesure qu’ils se sont éloignés des recommandations du Coran et de la Sounna. D’abord une bonne partie des musulmans ont été emportés dans les vagues de dénigrement et de désinformation contre l’Islam, facilitées par le manque d’emprise des musulmans sur les leviers de communication et d’information. Ensuite, d’autres musulmans ont fini par succomber à l’hydre des multiples fronts de corruption et d’intimidation reposant sur des moyens incommensurables mobilisés depuis 2001 pour combattre l’Islam. On peut citer enfin cette grande frange des intellectuels musulmans qui agissent (consciemment ou à leur insu) contre l’Islam à travers leur implication dans des organisations secrètes telles que la franc maçonnerie. De nos jours, il est très désolant de constater la manière dont le manque d’unité et d’entre-aide des musulmans les a mené à rester aussi insensibles et inertes face à cet ignoble génocide en cours de leurs frères palestiniens par Israël. 
L’espoir est, tout de même, permis, de rêver à un monde meilleur où les hommes cohabitent en paix dans toutes leurs diversités (races, croyances, ethnies, idéologies, etc.). Le Prophète Mouhammae PSL en a indiqué la voie incontestée avec le pacte qu’il a signé avec les non croyants à Houdaybiya, près de la Mecque, le 1er janvier 630. Pourtant, il avait triomphé militairement sur eux et certains dignitaires de la Mecque pensaient d’ailleurs qu’il était venu se venger. Ce pacte est le meilleur exemple de grandeur, de leadership, de bonté, dé générosité et de culture de la paix et de la coexistence pacifique. Le sens étymologique de l’Islam étant la paix dans sa double dimension matérielle et spirituelle. Le Coran est un guide inégalable et immuable, une synthèse parfaite de tous les messages, suivant le triptyque :
- Le livre (Al Kitaab), avec des versions révélées par Moïse, David et Jésus.
- Le contenu (Al Khour_âne) dont la meilleure version (Coran) révélée par Mouhammad (PSL).
- L’interprétation et le discernement (Fourkhane), dont le Coran offre le meilleur cadre.  
L’homme est un vicaire sur terre qui a la tâche d’incarner le bien après qu’Ibliss (Satan) a critiqué Allah (SWT) d’avoir créé ce potentiel malfaiteur qu’est l’homme. Le mal n’existe donc pas, n’étant que l’absence d’obéissance à Allah (SWT) et à ses messagers. C’est à l’image de l’obscurité qui n’est rien d’autre que l’absence de Lumière. Le monde a ainsi été obscurci par ces postures humaines matérialistes qui, après avoir terni l’image du Christianisme), a maintenant l’Islam dans sa ligne de mire. Les difficultés et les instabilités dans le monde actuel ne tiennent que sur cette confrontation entre les forces matérialistes (néant, périssabilité, fin) et les forces spirituelles de soumission et d’obéissance à Allah (SWT) et à ses messagers. Le monde est actuellement gouverné sur la bannière de la laïcité qui prône les conjectures insignifiantes de l’homme, au détriment du savoir parfait et infini d’Allah révélé par les prophètes. Le Coran a bien averti que : « la plupart d´entre eux ne suivent que conjecture. Mais, la conjecture ne sert à rien contre la vérité ! Allah sait parfaitement ce qu´ils font » (10 :36).

PUBLICITÉ


Le monde s’assombrira davantage sans un retour ferme recommandations du Coran.

PUBLICITÉ


Bonne fête d’Aid Al Fitr.


DEWANATI.


Pr Elhadji Mounirou NDIAYE, économiste
([email protected])

Cet article a été ouvert 1297 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial