Révélation de Seynabou Ndiaye Diakhaté : Pourquoi la corruption perdure au Sénégal !

mardi 10 décembre 2019 • 423 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 an Taille

Révélation de Seynabou Ndiaye Diakhaté : Pourquoi la corruption perdure au Sénégal !

IGFM  - Listant hier à Pikine  les conséquences de la corruption, la présidente de l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption ( Ofnac)  a dénoncé la pratique consistant à priver de marchés publics certaines entreprises qui refusent de cautionner cette pratique.

Corruption et marchés publics - Pikine a abrité hier la cérémonie officielle de lancement de la quinzaine nationale de sensibilisation sur la corruption. Si la date du 09 décembre a été déclarée depuis 2008 «journée internationale de lutte contre la corruption», le Sénégal a choisi de consacrer quinze jours à une large campagne de sensibilisation sur la corruption. Cela, parce que «le combat contre la corruption est un combat de tous les instants qui ne devrait souffrir aucun répit, ni trêve...», a estimé hier Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté, la présidente de l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).

Cette année 2019, l'Ofnac a choisi de discuter du rôle du secteur privé dans la lutte contre la corruption. S'il en est ainsi, c'est parce que selon la présidente de l'Ofnac, «dans bien des cas, les entreprises privées cèdent à la tentation de corrompre». Pas toutes, fort heureusement. Cependant,  «celles qui refusent de céder à cette pratique désastreuse pour l'économie nationale se retrouvent prises au piège de pratiques qui les isolent des marchés publics.

En d'autres termes,  le refus de céder à la corruption isole certaines entreprises, qui sont ainsi sanctionnées par une privation de marchés publics. Ces entreprises sont ainsi confrontées au renchérissement des coûts des facteurs de production, qui les rend moins compétitives et ralentit leur croissance.  Ces manœuvres qui sont le fait des corrompus, mais également des corrupteurs, installent ainsi le secteur privé sénégalais dans «un cercle vicieux qui déstructure et affaiblit l'économie nationale», révèle Seynabou Ndiaye Diakhaté. Cette sortie de la présidente de l'Ofnac témoigne s'il en était encore besoin, de l'opacité qui entoure l'attribution des marchés publics.

Ofnac et tricherie à l'école - Parce qu'il est difficile de changer les comportements chez les adultes, notamment lorsqu'ils ont pris goût à la corruption, l'Ofnac a choisi cette année d'associer le secteur de l'éducation dans la prévention et la lutte contre la corruption. «Nous sommes convaincus que les résultats les plus spectaculaires de la lutte contre la corruption nous viendront du secteur éducatif, notamment de l'enseignement préscolaire, élémentaire et secondaire», a fait savoir Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté, qui a participé à la longue procession des écoles privées de la banlieue à travers les rues de Thiaroye. Une procession initiée par Mamadou Saliou Diallo, directeur du Groupe scolaire Serigne Saliou Mbacké, qui a développé le thème : «La lutte contre la tricherie à l'école. Comment développer la culture du refus de la corruption chez les élèves».

Déclaration de patrimoine - Interrogée en marge de la cérémonie de lancement de la quinzaine nationale de sensibilisation sur la corruption, Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté a fait l'état des déclarations de patrimoine et de l'attitude de méfiance  affichée par  ceux qui y sont assujettis. «C'est difficile, car l'inconnu est toujours craint. Le Sénégalais répugne à parler de son patrimoine, mais lorsque nous expliquons aux assujettis le rôle protecteur de la déclaration de patrimoine, ils adhèrent. Ils comprennent que c'est un moyen pour eux, demain, s'ils sont poursuivis ou accusés d'enrichissement illicite, de prouver qu'ils ont bien acquis légalement leur patrimoine», apprend-elle.

ALASSANE HANNE

Cet article a été ouvert 423 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 27 févr.

lune   Il est 09:19   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

El Hadji Malick Ndiaye revient sur la levée de l'immunité parlementaire de Sonko

250 lectures • 0 commentaires

Vidéo 9 heures

Covid-19 : plus de 11.000 personnes vaccinées

166 lectures • 0 commentaires

Société 18 heures

Ligue 1 : plusieurs duels électriques, ce week-end

159 lectures • 0 commentaires

Sport 18 heures

Houle dangereuse : l'alerte de l'Anacim !

383 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 jour

Plus de 4 000 personnes déjà vaccinées contre le covid-19

350 lectures • 0 commentaires

Société 1 jour

Préparation CAN U17 : le Sénégal affrontera Diambars et Dakar Sacré-Cœur

281 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial