Ansoumana Dione quitte le Ministère de la Santé et de l'Action Sociale.

dimanche 25 juillet 2021 • 2732 lectures • 0 commentaires

Blog 9 mois Taille

Ansoumana Dione quitte le Ministère de la Santé et de l'Action Sociale.

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Le Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), Ansoumana Dione, quitte définitivement le Ministère de la Santé et de l'Action Sociale. Il l'a fait savoir à travers une lettre ouverte adressée ce dimanche au ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

"Lettre ouverte d'Ansoumana DIONE à Abdoulaye DIOUF SARR

PUBLICITÉ


Monsieur le Ministre,

PUBLICITÉ


C'est avec un grand regret et le coeur meurtri que je vous adresse cette lettre ouverte, suite à votre refus catégorique d'accompagner notre Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), dans sa noble mission de service public. 2017 à 2021 : cinq ans que vous êtes à la tête du Ministère de la Santé et de l'Action Sociale. A votre arrivée, vous vous étiez engagé à nous restituer notre Siège de Kaolack, confisqué et fermé en 2013, par le Professeur Awa Marie Coll SECK. 


Le 12 mai 2020, après la signature d'un contrat avec le Ministère de la Santé et de l'Action Sociale, j'ai été nommé Conseiller à la Direction Générale de l'Action Sociale, dans l'espoir de pouvoir dérouler, enfin, notre Programme de retrait des malades mentaux de la rue, surtout avec l'avènement de la Covid-19 au Sénégal. Mais, à notre grande surprise, vous n'avez donné, jusqu'ici, aucune suite à la note technique, signée en avril 2020, par la Directrice Générale de l'Action Sociale, pour la restitution de notre Siège de Kaolack.


Après vous avoir interpellé plusieurs fois, en vain, pour la prise en charge des malades mentaux errants, pour mieux lutter contre la Covid-19, je viens vous informer de mon départ du Ministère de la Santé et de l'Action Sociale où je ne reviendrai plus tant que vous serez à la tête de ce Département. Vous conviendrez avec moi que je ne saurai jamais être complice d'une non assistance à cette couche vulnérable, pour qui vous n'accordez aucune considération. Quel problème avez-vous avec ces malades mentaux errants ?


Vous souhaitant bonne réception de cette présente lettre ouverte, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération".


Rufisque, le 25 juillet 2021,
Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) 

Cet article a été ouvert 2732 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial