Haïlé Sélassié: la statue de l’ancien empereur éthiopien détruite dans un parc de Londres

Actualité/International

iGFM – (Dakar) – Une statue de l’ancien leader éthiopien Haïlé Sélassié a été détruite dans un parc de Wimbledon, au sud-ouest de Londres.

La police enquête sur cet incident, qui s’est produit mardi soir dans le parc de Cannizaro.

Selon un témoin oculaire, les dégâts ont été causés par un groupe d’une centaine de personnes.

Il semble qu’il soit lié aux troubles en Éthiopie déclenchés après qu’un chanteur populaire, Hachalu Hundessa, ait été abattu au début de la semaine.

Les manifestations qui ont suivi sa mort ont vu une statue du prince royal Ras Makonnen Wolde Mikael, le père de Sélassié, le dernier empereur d’Éthiopie, être abattue dans la ville de Harar, dans l’est du pays.

Les chansons de Hachalu étaient centrées sur les droits du groupe ethnique Oromo d’Ethiopie et il avait été une voix importante dans les manifestations anti-gouvernementales qui ont conduit à un changement de direction en 2018.

Andrew Morris, résident de Wimbledon, a déclaré à l’Association de la presse qu’il avait vu un groupe majoritairement masculin dans le parc, transportant des tracts avec des slogans oromo, alors qu’il promenait son chien.

« J’ai entendu la statue se faire écraser, mais je n’ai pas vu ce qui s’est passé », a-t-il ajouté.

La police métropolitaine a déclaré que des enquêtes étaient en cours et qu’aucune arrestation n’avait encore été effectuée après avoir été appelée pour un rapport de dommages criminels mardi soir.

Sélassié a vécu à Wimbledon en 1936 pendant son exil suite à l’invasion italienne de son pays. La statue a été sculptée par Hilda Seligman, alors qu’il séjournait dans sa famille, puis érigée dans le parc de Cannizaro.

Auteur : Bbc