La diaspora sénégalaise, acteur clé des élections... (Par Dr Idrissa Doucouré)

dimanche 28 avril 2024 • 1218 lectures • 0 commentaires

Blog 3 semaines Taille

La diaspora sénégalaise, acteur clé des élections... (Par Dr Idrissa Doucouré)

PUBLICITÉ

Dans un monde en constante mutation, la diaspora sénégalaise se révèle être un vecteur crucial pour le développement socio-économique du Sénégal. Cette communauté, dispersée à travers le globe, a montré une implication remarquable lors des dernières élections, signe d’un engagement profond envers le progrès de leur pays d’origine. En s’inspirant de modèles internationaux réussis, le Sénégal a l’unique opportunité de catalyser ce potentiel pour propulser son développement à un niveau supérieur.

Des pays comme l’Inde, la Chine et l’Irlande ont déjà démontré l’impact transformateur que peut avoir le retour de la diaspora. En Inde, par exemple, le retour des compétences a permis une révolution dans le secteur technologique, avec des entreprises de technologie de pointe qui sont maintenant des leaders mondiaux. La Chine a mis en œuvre des politiques incitatives qui ont non seulement encouragé le retour des expatriés, mais ont aussi accéléré le développement de ses industries. L’Irlande, de son côté, a créé un environnement propice à l’entrepreneuriat, attirant ainsi ses citoyens expatriés et boostant son économie.

PUBLICITÉ


Ces pays ont su tirer profit de leur diaspora en mettant en place des programmes spécifiques qui offrent des incitations fiscales, des opportunités de carrière attractives et un soutien conséquent à l’entrepreneuriat. Les résultats sont tangibles : une hausse du PIB, une réduction du taux de chômage, et un renforcement des secteurs clés de l’économie.

PUBLICITÉ


Pour le Sénégal, l’adoption de stratégies similaires, sous le leadership de APIX, pourrait ouvrir des voies prometteuses. La création d’une banque d’investissement dédiée à la diaspora sénégalaise est une initiative phare qui pourrait lever des fonds significatifs pour le développement. Avec une contribution symbolique de 200 € par membre de la diaspora, pour  générer un capital initial important, sans compter les investissements directs qui pourraient suivre. Cette banque, en partenariat avec des institutions financières internationales, notamment les agences de crédit à l’export, pourraient financer des projets de grande envergure, soutenir les entreprises locales et faciliter le transfert de technologies.


Beaucoup de compatriotes établis à l'étranger aimeraient enfin bien rentrer au pays pour profiter de la vie après tant d'années de labeur. Le Président Bassirou Diomaye FAYE et son Premier ministre Ousmane SONKO tiennent là un levier pour matérialiser la pleine souveraineté qui figure en bonne place dans leur programme de gouvernement.


Dr. Idrissa Doucouré
Président du Conseil Mondial des Investissements et des Affaires, Londres
PhD en Vulnérabilité Climatique
Executive MBA
Ingénieur en Génie Hydro-Agricole

Cet article a été ouvert 1218 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial