Nouvelle posture, Situation du pays : Les grandes orientations du Conseil national de l’ACT

lundi 29 avril 2024 • 2304 lectures • 1 commentaires

Politique 3 semaines Taille

Nouvelle posture, Situation du pays : Les grandes orientations du Conseil national de l’ACT

PUBLICITÉ

L’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act) a tenu, samedi dernier, la première réunion d'après-Présidentielle de son Conseil national. Une réunion consacrée à la définition de la nouvelle posture politique du parti, à la réorganisation de ses instances et à l'actualité nationale.

Le Conseil national de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) s’est réuni samedi dernier. Au terme de leurs travaux, Abdoul Mbaye et Cie ont retenu, que dans le nouvel environnement politique qui prévaut, le parti devrait «adopter une posture politique claire consistant à quitter le camp de l’opposition radicale».

PUBLICITÉ


Ils veulent, à présent, accorder davantage de place à l’émission d’avis et de conseils de contribution, tout en restant sentinelle de la protection des intérêts de nos compatriotes et de leur volonté de voir s’instaurer une gouvernance de type nouveau.

PUBLICITÉ


Le Conseil national de l‘Act a tout de même salué le choix des citoyens sénégalais qui ont opéré une nouvelle alternance politique, lors de la présidentielle de 2024. Selon Abdoul Mbaye et ses camarades, cette alternance «correspondait au choix de rupture que l’Act retenait comme nécessaire à la construction d’un Sénégal nouveau».


Ils ont ainsi tenu à adresser leurs félicitations au Président Bassirou Diomaye Faye, au Premier ministre Ousmane Sonko et à l’ensemble du nouveau Gouvernement qui doivent ensemble porter les nouveaux espoirs de nos compatriotes.


Le Conseil national de l’Act se dit convaincu que, «malgré le contexte économique désastreux dont il hérite comme legs de l’ancien, le nouvel exécutif saura prouver son souci du respect de ses engagements et que le Peuple du Sénégal saura faire preuve d’une nécessaire patience.»


Il a surtout rappelé l’importance qui s’attache aux réformes de nos institutions qui, selon lui, doivent permettre de bâtir une véritable démocratie représentative, dont le fondement sera une réelle séparation des pouvoirs.


Pour le parti de Abdoul Mbaye, le calendrier politique devrait conduire à l’organisation des prochaines élections législatives comme première étape de ce processus à engager en urgence.  Et dans cette attente, la transparence dans la gestion des affaires publiques devrait être le meilleur moyen de conserver une relation de qualité et de confiance avec le Peuple.


Puis, le Cn de l’Act estime que les préoccupations les plus vives des populations doivent être prises en charge. Et elles ont pour noms : la stabilisation et, si possible la baisse du coût de la vie, la prise en charge des populations en insécurité alimentaire, la correcte préparation de la campagne agricole et la mise en œuvre des mesures préparant la lutte contre les inondations.


Pour ce qui est du parti, de son renforcement, la nouvelle ligne de conduite politique et de la préparation des prochaines échéances électorales, l’Act a retenu de mettre un fort accent sur l’éveil des consciences citoyennes et la nécessité de poursuivre la massification du parti. Le conseil national de l’Act a aussi décidé de confirmer l’encrage du parti au sein de la coalition Sénégal2024.

Cet article a été ouvert 2304 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial