Litige PetroNor - Etat du Sénégal: 60 jours pour trouver une issue heureuse

mercredi 3 février 2021 • 862 lectures • 0 commentaires

Société 2 mois Taille

Litige PetroNor - Etat du Sénégal: 60 jours pour trouver une issue heureuse

iGFM - (Dakar) Entre la compagnie PetroNor et l’Etat du Sénégal, depuis la suspension  du processus d'arbitrage, une solution n'a pas été trouvée dans le litige qui les oppose. Les deux parties ont encore décidé de prolonger les discussions.

La compagnie pétrolière qui dit s'être spécialisée dans les actifs de l'Afrique subsaharienne, a annoncé que, «les deux parties ont convenu de prolonger la période de suspension de deux mois supplémentaires.» Ce, du fait des  discussions en cours. PetroNor évoque aussi des retards dans le processus en raison de la pandémie mondiale.


«Nous restons dans un dialogue progressif, les deux parties cherchent à trouver une solution satisfaisante. Les négociations en cours ont cependant été entravées par la pandémie et cette prolongation supplémentaire laisse donc plus de temps pour faire avancer le dialogue vers un résultat concluant», indique Eyas Alhomouz, président de PetroNor.


Ce qu'il faut comprendre, c'est que les blocs Rufisque Offshore profond et Sénégal Offshore Sud profond avaient été attribués à African Petroleum sous Wade. Mais, en mai 2017, lors de la visite d’Etat du Président Macky Sall en France, le gouvernement du Sénégal a octroyé Rufisque Offshore profond à Total. Puis Sénégal Offshore Sud profond a été inscrit sur la liste des blocs à attribuer dans le cycle d’octroi de licences.


La réaction d’African Pétroleum ne se fera pas attendre. Dès le 5 mai, elle dénonce le deal avec Total et porte l’affaire au centre international pour le règlement des différends de Paris. Les deux parties décideront d’une trève. Elles ont suspendu l’arbitrage depuis mai 2020 pour trouver une solution à l’amiable.


Entretemps, en Mars 2019, African Petroleum de Frank Timis a fusionné avec PetroNor E&P Ltd, (lui aussi fondé par Frank Timis), après avoir racheté l’essentiel de ses actions. African Petroleum deviendra, ainsi, PetroNor E&P Limited. Donc, au fond, PetroNor E&P Limited  n’est que la nouvelle version d’African Petroleum fondé par Frank Timis.


La question, aujourd’hui, c’est qu'est-ce que l’Etat compte proposer à PétroNor. Va-t-il verser une compensation financière à PetroNor ou lui attribuera-t-il de nouveaux blocs en échange?

Cet article a été ouvert 862 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial