Ngorba Confie : «Comment j’ai été contacté pour confectionner les tenues pour Sonko et Diomaye»

mardi 16 avril 2024 • 4409 lectures • 1 commentaires

Société 2 mois Taille

Ngorba Confie : «Comment j’ai été contacté pour confectionner les tenues pour Sonko et Diomaye»

PUBLICITÉ

Son visage vous est certainement plus familier dans les séries. Mais cette fois-ci, Ngorba Niang s’est illustré dans un autre domaine. Styliste, il a fourni les habits arborés par Ousmane Sonko, lors des évènements qui se sont déroulés récemment. Comment a-t-il était contacté ? Il s’est confié dans les colonnes de l’Observateur. Extraits…

«Cela s'est fait par l'intermédiaire d'une amie proche de lui. Elle m'a dit qu'elle aimerait que je fasse des tenues pour quelqu'un. Elle ne m'avait pas dit pour qui étaient les créations, mais j'avais déjà deviné qu'il s'agissait d'Ousmane Sonko.

PUBLICITÉ


Je l'ai deviné, car elle m'a dit que les créations allaient booster mon business. Quand elle m'a envoyé les mensurations, elle m'a mis en contact avec une autre personne qui était un bras droit d'Ousmane Sonko, dont je tairais le nom, il fait même partie du Gouvernement actuel. C'est de là que j'ai su que c'était lui. J'ai confectionné les tenues et ils les ont récupérées. J'étais fière de voir qu'à sa sortie de prison, il a porté ma création.

PUBLICITÉ


Nous ne nous sommes pas vus (Sonko et lui), ni parlés. J'ai été dans l'hôtel où ils étaient. C'était juste après sa sortie et lors de la campagne électorale. Mais, on n'a pas eu l'occasion de se voir. Il faut dire également que je n'ai pas non plus cherché à le rencontrer.»


Une clientèle et des commandes en hausse



«Oui, plus de visibilité, certainement. Une petite anecdote : quand j'ai publié les photos de ma création, il y a une «Patriote» qui m'a écrit et demandé de faire des tenues pour le président de la République Bassirou Diomaye Faye. Elle a commandé cinq tenues pour lui. 

J'ai cherché à avoir les mensurations du Président. Ce qu'on m'a envoyé. Je lui ai également confectionné des tenues, des costumes africains et un boubou de style Nigérien que j'ai livré par la suite. Sonko, lui, en a eu 4 (un boubou et trois costumes africains).


Le grand boubou trois pièces de Sonko m'a certes rapporté une nouvelle clientèle, mais je n'avais jamais eu de mal à vendre mes créations.»

Cet article a été ouvert 4409 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial