"Accord exceptionnel", Gaipes et les 190 euros... Haidar déballe

mercredi 27 janvier 2021 • 957 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Aly Haïdar a révélé, sur "Déclic", que quand il fut ministre de la Pêche, il avait trouvé un accord exceptionnel qui permettait à des bateaux français et espagnols de pêcher gratuitement dans nos eaux. Et le Groupement des armateurs et industriels de la pêche au Sénégal (Gaipes) recevait des versements de la part de ces bateaux.

"Quand j’ai été nommé ministre de la Pêche j’ai trouvé ici un accord exceptionnel qui courait depuis 2006 et qui a pris fin en 2013. Il permettait à des bateaux de pêcher 15 000 tonnes  de listao. Un thon avec lequel on fait les conserves. Les sénégalais ne le pêchent pas et ne le consomment pas (…) les experts disent que le Sénégal peut pêcher 50 000 tonnes de ce poisson.


Moi j’ai trouvé ici l’accord, qui dit qu’il est permis à des bateaux espagnols et français de pêcher 15 000 tonnes dans nos eaux gratuitement. Et il y a une année, ces bateaux payaient même 190 euros par tonne débarquée à une organisation privée, en l’occurrence le Gaipes. Ils ne le payaient pas à l’Etat mais au Gaipes. Je me suis dit qu’il faut que j’arrête cela. L’Union européenne ne me croyait pas. Et quand je l’ai arrêté ils pensaient que je badinais.


Nous on ne pêche pas le thon. J’ai discuté avec eux et ils ont payé 10 milliards. J’ai diminué ce qu’ils pêchaient de 15 000 tonnes à 14 000 tonnes  puis à 1000 tonnes. Et ils nous ont payé 10 milliards qui sont versés dans les caisses de l’Etat. Mais les gens disaient que j’ai vendu la mer."


 


 

Cet article a été ouvert 957 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial