BAL 4-Défaite d'entrée de l'AS Douanes : les vérités du coach sénégalais

samedi 4 mai 2024 • 1488 lectures • 0 commentaires

Sport 3 semaines Taille

BAL 4-Défaite d'entrée de l'AS Douanes : les vérités du coach sénégalais

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Pabi Gueye, coach AS Douanes, a analysé la première sortie manquée de son équipe contre Rivers Hoopers (68-77), à la conférence Sahara de la saison 4 de la Basketball Africa League ouverte, ce samedi à Dakar.




"Ca devienr une habitude de perdre notre premier match. L'année dernière, c'était pareil. Pourtant, on s'était bien préparé pour cette éventualité. Nous avons manqué de dscipline, on menait de 12 points. Mais on faisait des choses à l'aveuglette. Il va falloir se reconcentrer. Même à égalité, on les abreuves encore de ballons pour être menés de 6 points, c'est très difficile car le basket, ça va très vite."

La défense

"Au début, même à la moitié du 2e quart temps, il y avait une bonne défense. Après sa sortie, on a manqué de discipline. La mène n'arrivait pas à temps. On les a offert des points gratuits qu'on aurait du éviter car c'est eux qui courraient derrière. Les gosses voulaient tuer le match mais cela ne marche pas comme ça en basket où il faut aller step by step. A chaque fois qu'on fait des changements, les joueurs viennent de partout, certains ont eu 5 séances d'entraînement. Pour entrer dans le moule, c'est compliqué. Il n'y a que la défense qui pouvait gérer. Maintenant, on a encaissé des tirs ouverts. Jean Jacques qui a 0 sur 9 à 3 points, Harouna 2 sur 13. C'est aléatoire, on n'y peut rien."

AS Douanes-Monastir

"Ce sera plus difficile Gagner le premier match allait nous mettre un peu à l'abri. La pression est plus sur nous que sur Monastir. Ce sera une rude bataille parce que chacun voudra gagner. Sachant qu'on n'a pas le droit de perdre le match. Il faudra se reposer et voir ce qui a été bon et moins bon dans ce premier match."

La prestation de Harouna

"Nous avons un jeu collectif. Harouna était sur le banc quand la Douane revenait au score. Il est là pour jouer, au minimum 30 minimum. C'est sa responsabilisité de faire ce qu'il a à faire. Mais parfois ça marche, parfois non. Il vient juste d'arriver, le système ne repose pas sur lui. On a gagné 8 fois sans lui, on a été finaliste de la BAL sans lui."

Ibrahima Thomas

"Il est plus un shooter qu'un pivot. Cela ne sert à rien de le mettre sous la raquette. Malheureusement, il a raté des shoots. Il faut qu'on retrouve le Ibrahima Thomas des années passées."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1488 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial