Facoly : « Mon caractère stoppe toute tentative de proposition indécente… »

vendredi 13 mai 2022 • 946 lectures • 0 commentaires

People 1 semaine Taille

Facoly : « Mon caractère stoppe toute tentative de proposition indécente… »

PUBLICITÉ

iGFM–(Dakar) Allure toujours altière, charme toujours attirant, Facoly arrête toujours autant le regard que l’esprit. Et pour cause, sa plastique est aussi fascinante que l’est sa personnalité de femme sujet, de celle qui dit je, pour ne pas être assimilée à l’objet qu’est devenue la femme sous nos tropiques. Facoly dans une interview accordée à nos confrères de Rewmi revient sur son absence, la Casamance, Dubaï Porta Porty, l’harcèlement dans le milieu et entre autre question...

Son absence

En 12 ans de présence scénique, si on comptabilise 3 albums et 4 singles, soit 7 supports, vous verrez que je suis l’ordre de temps de production, j’ai aussi beaucoup voyagé en Europe et aux États-Unis pour la musique, même si les tournées ne sont pas toujours annoncées dans la presse. Il faut aussi tenir compte de deux ans d’inactivité totale pour le spectacle du fait de la pandémie du Covid.

Harcèlements dans le milieu

Les tentations et harcèlements ne sont pas une spécificité  du monde de la musique, on les trouve partout. En ce qui me concerne personnellement, je pense que l’attitude, le regard, le caractère sont essentiels pour stopper toute tentative de proposition indécente.

Crise en Casamance

La crise n’interpelle pas que la fille de Casamance que je suis, mais tout Sénégalais. Je crois qu’il est temps que nous puissions jouir des opportunités de cette belle région, que nous vivons en paix et en parfaite harmonie. Le Sénégal est l’un des rares pays au monde où l’on s’adresse à son voisin en lui souhaitant (jàmm rek) la paix seulement à chaque instant.

Son engagée dans un organisme pour la paix et le développement de la région Sud 
Je suis engagé à toute cause pour le développement et l’émancipation de la femme, qu’elle soit de la Casamance ou d’ailleurs.

Le phénomène Dubaï Porta Porty

C’est par médias interposés que je suis au courant de cette affaire. Des compatriotes sont cités et l’État qui a un rôle régalien de protection de ses fils, doit agir et demander la création d’une commission d’enquête afin que pareilles déchéances n’arrivent plus à ses enfants. Le peu que j’en ai suivi me traduit la cupidité et la faiblesse de la femme prête à tout pour gagner de l’argent, mais aussi note l’esprit esclavagiste de certaines puissances arabes encore dans ce monde. C’est inacceptable.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 946 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial