En direct

TFM Live

logo TFM

La TFM en live sur tous vos appareils.

logo RFM

La RFM en live sur tous vos appareils.

Au fil de l'actu

logo iRevue

iRevue du 2 mars

lune   Il est 14:07   •   temperature  °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

#ONENPARLE

....  •  2 heures

Il n y a ni complot ni viol Finalement cette affaire est tellement sordide et nauséabonde , vilaine , malsaine ,indécente , obscéne et polluante qu il faut la classer sans suite Et tout le monde a la paix et respire mieux Et on laisse sonko à l appréciation des électeurs , aux prochaines élections sa découcherie et son adultére ne les choquent pas , Ils votent pour lui Ils sont choqués , alors Ils lui foutent un bon coup pied au cul et le boutent hors du champs politique et une bonne fois pour toutes C est ce que je pense Kouma saggaa ak yowit

13  +1 J'AIME

Abou  •  3 heures

il était temps!

0  +1 J'AIME

Mbaye  •  15 heures

No c'est un guerrier il ne fera pas du wax waxéte😂😂😂

5  +1 J'AIME

Ousmane  •  14 heures

Dem settal sa derr c'est un devoir ! Nous avons tous compris , vous jouez a la montre . Si vous ne repondez pas la convocation , c'est sur la loi va s'appliquer , un mandat d'amener sera lance. Reellement si Sonko n'a rien fait mais je ne vois pas tout ce tapage. S'il n'ya pas de viol alors Fadioubi amna alors il faut assumer , nous faisons tous des erreurs .Jouer au clean on se connait mon gars, il ya des situations ou etre un ange c'est pas si facile que ca.

5  +1 J'AIME

....  •  3 heures

Finalement cette affaire est tellement sordide et nauséabonde , vilaine , indécente , obscéne et polluante qu il faut la classer sans suite Et tout le monde a la paix et respire mieux Et on laisse sonko à l appréciation des électeurs , aux prochaines élections sa découcherie et son adultére ne les choquent pas , Ils votent pour lui Ils sont choqués , alors Ils lui foutent un bon coup pied au cul et le boutent hors du champs politique et une bonne fois pour toutes C est ce que je pense Kouma saggaa ak yowit

2  +1 J'AIME

nandite77  •  8 mins

pour se soigner on aime bien aller en France il faudrait un jour songer à investir dans la médecine en Afrique

0  +1 J'AIME

Galass  •  21 heures

Les forces de l’ordre doivent changer de méthode. Les policiers doivent bastonner sévèrement les fauteurs de trouble comme au début du couvre feu. Une bonne bastonnade puis les laisser rentrer à la maison

2  +1 J'AIME

Badou  •  23 heures

Si Sarko veut éviter la prison, je le conseille de brandir la thèse du complot ourdi par BBY. Le seul dilemme reste l’équation Adji Sarr. Sénégal moo neekh, deff sa moussiba accuser les autres

11  +1 J'AIME

Abou  •  22 heures

Y'en a marre de votre foutage de gueule à l'endroit des senegalais que vous infantilisez en essayant de faire avaler l'exacte contraire de votre action...Comment vous pouvez médier les protagonistes sans interférer dans l'action judiciaire... tout ça c du yeufou nafekh... qui est ce qui a intérêt à la balle a terre si ce n''est Sonko ... vous voulez juste sauver le soldat Sonko pourquoi ne pas le dire clairement et l'assumer au lieu de le drapper d'une speudo demarche de mediation pour la paix civile...Qu'en sera t il de notre institution judiciaire que vous contribuerezà mettre en mal si cette action ne devait pas etre tranchée par un tribunal ... Vous etes des inconséquents et des irresponsables. Et votre entreprise soi disant de médiation ressemble fort à s'y méprendre a une tentative de pression sur la fille. Et j'espère que ses conseils continueront de la preserver de votre tartufferie

162  +1 J'AIME

Badou  •  23 heures

Le scandale sera de l’histoire ancienne. Moi j’attends demain si un autre scandale se produit qu’elle sera la position de ces religieux? Soor leen euleuk. Sonko diarouko nekkal leen fi Yalla ak Charia

68  +1 J'AIME

Aziz  •  1 jour

Dans un pays de droit, le retrait de la plainte ne peut pas freiner l'action publique.

53  +1 J'AIME

Saliou  •  19 heures

L'ancien prisident Monsieur

1  +1 J'AIME

Kebe  •  18 heures

Il faut dire l'ex président. Il avait démissionné depuis un certain temps. Vérifiez bien svp avant de publier.

0  +1 J'AIME

Téléchargez notre application sur iOS et Android

ActualitéAfficher plus

InternationalAfficher plus

PeopleAfficher plus

Covid-19 - Jah man : « Cette pandémie a tout chamboulé et c’est très dur pour tous les artistes mais… »

192 lectures • 0 commentaires

People 22 heures

iGFM – (Dakar) Jahman, de son vrai nom Abdou Lahad Thioune, est devenu le rappeur le plus populaire sur Youtube au Sénégal. Il fut la révélation de l’année 2020 au Sénégal. L’artiste comptabilise des millions de vues sur la plateforme vidéo de Google faisant de lui un phénomène dans son domaine. Il a commencé le rap il y a quelques années, mais, a pu séduire son monde avec sa musique et sa voix mélodieuse.

Revivez le « Sargal » de Kiné Lam : «Je ne vais jamais me remarier… »

473 lectures • 0 commentaires

People 22 heures

iGFM – (Dakar) Après plus de 40 ans de carrière Kine Lam n’est plus à présenter dans le milieu de la musique Sénégalaise. Kiné Lam, c’est la Diva sacrée trois fois meilleure chanteuse du Sénégal mais Kine Lam c’est avant tout une grande et belle histoire d’amour avec son défunt mari et manager Dogo Thiam. Ce numéro de l’émission « Sargal » qui lui est dédié nous fait découvrir une grande « Ndanane » au parcours riche et à la prestance exceptionnelle.

Malade, Coumba Gawlo quitte le Sénégal

4444 lectures • 1 commentaires

People 23 heures

iGFM – (Dakar) Après avoir subi une intervention chirurgicale il y a quelques mois à cause d’une occlusion intestinale, Coumba Gawlo a quitté le Sénégal après avoir décidé de se retirer de la scène musicale pour un moment.

SportAfficher plus

Le Grand Mix iGFM • L'Obs • Record

Covid-19, point du jour: le virus perd du terrain

869 lectures • 0

Société logo igfm

iGFM - (Dakar) Ce mardi ministère de la Santé vient de livrer les chiffres du jour sur l'évolution de la Covid-19 au Sénégal et de la campagne de vaccination.

Dérapages dans l'affaire Adji Sarr Sonko: Le bâtonnier ouvre une enquête

3031 lectures • 2

Société logo igfm

iGFM - (Dakar) Le bâtonnier de l'ordre des avocats est monté au créneau pour relever les dérapages de certains de ses confrères engagés dans l'affaire Sonko - Adji. Me Papa Leyti Ndiaye a décidé d'ouvrir une enquête. Ci-dessous sa correspondance adressée à ses confrères.

«Quand Pape Diouf est parti en réanimation… »

720 lectures • 0

Société logo igfm

iGFM - (Dakar) Le Pr Moussa Seydi s’est épanché, pour la première fois, sur le Décès de Pape Diouf. Dans un entretien dont vous pouvez lire l’intégralité dans L’Observateur, il a fait un témoignage poignant sur l’épouse du défunt.

Affaire Sonko-Adji Sarr : les religieux au salon d'écueils

170 lectures • 0

Société logo lobs

A la base, c’est une affaire privée opposant deux citoyens. Mais dans les faits, l’affaire «Sweet Beauty», dans laquelle la plaignante Adji Sarr a accusé de viols le parlementaire Ousmane Sonko, s’est muée en feuilleton politico-judiciaire avec des conséquences pour la stabilité sociale. Après avoir rencontré le leader de Pastef, le Collectif des religieux pour la sauvegarde de la paix civile se prépare à retrouver la masseuse pour un apaisement.

L'annonce du Milliardaire nigérian Aliko Dangote

1823 lectures • 0

International logo igfm

Malgré une main-d’œuvre pétrolière de plus en plus qualifiée, l’Afrique fait toujours appel à des acteurs étrangers dans son secteur pétrolier. Le Nigeria compte bien inverser cette situation en commençant par le secteur du raffinage.

Vaccination Covid-19 : L’Etat rate la cible et touche la polémique

113 lectures • 0

Social logo lobs

Alors que des millions de Sénégalais, cibles prioritaires, attendent d’être vaccinés, c’est un défilé incessant d’hommes politiques pour recevoir leur première dose du vaccin chinois Sinopharm que le pays, tout entier, est en train de constater. Une aberration qui fait grincer des dents.

Financement terroriste et Blanchiment : Le Sénégal sous la menace de nouvelles sanctions

306 lectures • 0

Économie logo lobs

Mis sous surveillance par le Groupe d’action financière (Gafi), le Sénégal encourt une pile de sanctions de la part de ses «grands bailleurs» internationaux. L’économiste et enseignant à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Meissa Babou, et l’expert financier et président exécutif du Think-tank Legs-Africa (Leadership et gouvernance stratégique pour l’Afrique), Elimane Haby Kane, expliquent à «L’Observateur» les conséquences fâcheuses auxquelles le Sénégal est exposé.

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial