Inquiétudes sur le Sommet de l'Ua sur les engrais : Cicodev Afrique alerte !

dimanche 5 mai 2024 • 1664 lectures • 0 commentaires

Société 2 semaines Taille

Inquiétudes sur le Sommet de l\'Ua sur les engrais : Cicodev Afrique alerte !

PUBLICITÉ

L' Union Africaine et le gouvernement du Kenya, avec le soutien de l'alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra), organisent le sommet sur les engrais et la santé des sols à Nairobi du 7 au 9 mai 2024. Le sommet va définir un plan d'action décennal pour les engrais en Afrique en les augmentant considérablement. Mais, l'Institut panafricain pour la citoyenneté, les Consommateurs et le Développement (Cicodev) a tenu à alerter sur la question.

Il existe beaucoup de lacunes dans cette stratégie du plan d'action africain avec des impacts négatifs sur les sols africains et les humains, signale Cicodev Afrique. La structure dirigée par Amadou Kanouté explique que  non seulement ces stratégies négligent les défis essentiels de la santé et de la fertilité des sols, mais elles continuent à promouvoir des méthodes qui vont aggraver la dégradation des sols en Afrique.

PUBLICITÉ


Et donc, avec les stratégies prônées au sommet de Nairobi, de réels dangers vont peser sur la sécurité alimentaire, la santé publique et la diversité des semences indigènes qui sont fondamentales pour la souveraineté alimentaire et la résilience.

PUBLICITÉ


Le gouvernement Sénégalais à travers le ministère de l'agriculture devrait prendre part à ce sommet, mais Cicodev Afrique en tant que membre du conseil d'administration de l'Alliance pour une souveraineté alimentaire en Afrique (Afsa) et de la Dynamique pour une transition agroécologique tient d'emblée à avertir sur les conséquences que des décisions inappropriées de nos autorités, lors de ce sommet, pourraient avoir.  "Il serait dangereux pour nous que le Sénégal accepte une politique agricole basée sur l'utilisation d'engrais chimiques et des Ogm. Cela va tuer les sols et aura un impact négatif sur la santé des populations", A déclaré Amadou Kanouté.


La souveraineté Alimentaire tant chantée par le Sénégal ne saurait nullement s'accommoder des engrais chimiques et des Organismes Génétiquement Modifiés (Ogm).


Cicodev propose des solutions alternatives visant à conduire la transformation urgente et nécessaire des systèmes alimentaires. "L'agriculture industrielle étant un échec, nous soutenons un modèle juste et inclusif pour restaurer la biodiversité et favoriser des systèmes alimentaires résilients. Et ce modèle est l'agroécologie, nous encourageons le nouveau gouvernement à aller vers une transition agroécologique c'est notre voie de salut pour atteindre la souveraineté alimentaire" , souligne M. Kanouté.

Cet article a été ouvert 1664 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial