Ziguinchor: L’UAS/Z va lancer son centre de ressources virtuel des rivières du sud

vendredi 4 juin 2021 • 521 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

Ziguinchor: L’UAS/Z va lancer son centre de ressources virtuel des rivières du sud

iGFM - (Dakar) De très importants documents sont produits, dans plusieurs domaines, par les universitaires et les acteurs du développement en Casamance et dans les pays limitrophes.

«A l’Université Assane Seck de Ziguinchor, des dizaines de publications scientifiques (mémoires, thèses, articles, etc.) sont produits chaque année. Aussi, les acteurs du développement produisent régulièrement des rapports, études, plans de développement, etc. Toute cette importante production documentaire n’est malheureusement pas visible et, est souvent peu connue. Les conditions de conservation sont souvent inadaptés et les risques de pertes de documents élevés», explique le Directeur de la bibliothèque centrale du temple du savoir, Gora Lô.


Dès lors, «les étudiants, les chercheurs et les autres acteurs peinent à trouver des informations pertinentes et de qualité pour la recherche, mais aussi pour le développement des territoires. C’est conscient de cette situation et des opportunités offertes par le numérique que l’Université de Ziguinchor (UASZ) et le Groupe de Recherche et de Réalisations pour le Développement rural (Grdr) ont mis en place un partenariat pour la réalisation d’un Centre de ressources virtuel qui sera lancé le mercredi 9 juin 21 à l’université Assane Seck de Ziguinchor», a ajouté, lors de sa rencontre ce mercredi matin avec la presse, le conservateur des bibliothèques et ingénieur en FOAD, Gora Lô.


Il s’agira ainsi, à travers ce Centre de ressources virtuel de regrouper, d’organiser et de valoriser les connaissances produites sur les régions littorales que sont le Sénégal, la Guinée Bissau et la République de Guinée.


«Il s’agira également pour nous de collecter et de diffuser les publications des enseignants-chercheurs et étudiants de l'UASZ, de créer une dynamique de partage de connaissances sur toutes les thématiques, particulièrement le développement local du Littoral, d’offrir une visibilité aux publications de l’UASZ, du Grdr et d’autres organismes de développement et de créer un cadre de discussion régulier entre Experts et Non-Experts sur le développement et la recherche », a conclu M. Lô


IGFM

Cet article a été ouvert 521 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial