10e Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique: Le Senegal représenté par Babacar Diagne

samedi 24 septembre 2022 • 466 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

10e Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique: Le Senegal représenté par Babacar Diagne

PUBLICITÉ

Le Président du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) du Sénégal, Babacar Diagne a pris part, cette semaine à la la 10ème Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique à Marrakech. Placè sous le Thème « L’audiovisuel africain en mutation : lignes d’évolution et nouveaux enjeux»,  ce rendez-vous important est organisè  par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle et a reuni pas moins de 18 instances pendant 3 jours.

De nombreux pays africains anglophones, lusophones, francophones et arabophones sont représentés à cet évènement multilatéral qui constitue une relance et une redynamisation des activités du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC) après l’interruption imposée par la pandémie de la Covid-19.

Point d’orgue de cette conférence, le séminaire thématique fournira aux participants une occasion propice pour croiser leurs perspectives et enrichir leur réflexion commune autour des enjeux économiques, culturels, technologiques et professionnels liés à la transformation et au développement de l’audiovisuel africain dans un contexte de mutations multiples et profondes de l’écosystème global des médias et de la communication.

Centrés sur les réalités africaines et l’évolution des attentes des sociétés et des médias du continent, les travaux du séminaire seront aussi ouverts sur les expériences et les analyses internationales du fait même de la globalisation de la communication. M. Patrick Penninckx, expert auprès du Conseil de l’Europe a ainsi été invité à faire une communication sur le thème « La transformation digitale des médias audiovisuels : une transition en quête de gouvernance ».

Les trois sessions du séminaire thématique seront consacrées par ailleurs à des questions d’une grande acuité pour l’audiovisuel africain telle que la recherche d’un nouveau modèle économique, les mutations des pratiques et des standards professionnels ou encore les stratégies numériques à mettre en place pour assurer le développement de ce secteur dans le contexte des transformations profondes apportées par les technologies digitales.

Le RIARC dont la HACA assure actuellement la vice-présidence, constitue le cadre multilatéral de coopération et de concertation de référence entre les instances de régulation des médias du continent africain et contribue à asseoir l’autorité technique, professionnelle et institutionnelle de ses 36 instances membres. Son objectif premier est de renforcer la contribution des régulateurs des médias à la consécration d’un paysage audiovisuel africain pluraliste, promoteur de la diversité des sociétés africaines, respectueux des principes des droits humains et vecteur des valeurs démocratiques et humanistes.

PUBLICITÉ


Cet article a été ouvert 466 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial