Accident de la circulation : La réaction du camp de Mariama Sarr

samedi 1 octobre 2022 • 1356 lectures • 3 commentaires

Actualité 2 mois Taille

Accident de la circulation : La réaction du camp de Mariama Sarr

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) « Tout ce qui est relaté de l’accident de la route impliquant le fils de Mariama Sarr, ministre de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion n’est que pure manipulation, de la désinformation. Une intrigue, un mensonge et une supercherie cousue de fil blanc ».

Telle est la précision de taille des soutiens de Mme le ministre Mariama Sarr. Selon eux, « Il ne s’agit ni plus, ni moins de la pure méchanceté arrimée à un acharnement de longue haleine d’une certaine presse à la solde de leaders tapis dans l’ombre ». « Le véhicule attribué à la présidence de la République appartient à Mariama Sarr. C’est une Ford immatriculée DK 0382 AX, date de 2012. Il n’y a eu aucun blessé, rien que du bruit et d’une haine », dément Amadou Diallo.

PUBLICITÉ


Selon lui, la « désinformation cyniquement utilisée par une certaine presse est uniquement abjecte et exprime une haine, une jalousie et une méchanceté gratuites à l’encontre de l’ex maire de la ville de Kaolack ». « Les propos téléguidés de cette presse et largement rétribués par des adversaires politiques sans légitimité ni crédibilité politiques ne peuvent en rien entacher la réputation immaculée de Mariama Sarr, nouveau ministre de la formation professionnelle et de l’artisanat », renchérit Amadou Diallo, responsable politique de l’Apr, à Kaolack. 

PUBLICITÉ


Selon lui, « s'il y a quelqu'un qui a été victime dans ce regrettable incident, c'est bien le fils de Mme le Ministre, poursuivi par une foule haineuse déterminée à l'agresser physiquement, une déferlante de violence à laquelle il n'a échappé qu'en s'extirpant avec grand-peine de la circulation pour préserver son intégrité physique, et sauver sa vie ».  Aux pourfendeurs de Mariama Sarr, Amadou Diallo lance ceci : « Les menteurs qui racontent qu'il conduisait un véhicule de la Présidence sont les mêmes qui annoncent le décès du motocycliste, comme pour jeter de l'huile sur le feu et Mme le Ministre par la même occasion en pâture à l'opinion ».


Il est temps, dit-il, que cela cesse. Cette manipulation, met-il en garde, ne passera pas. « Aux soi-disant tigres en papiers qui n'ont d'existence politique qu'une surmédiatisation achetée à grands frais dans la presse et qui espèrent affaiblir le leadership politique de Mme le Ministre, ils ne récolteront que les conséquences de leurs viles manipulations sans effet, comme de pétards mouillés », menace Amadou Diallo.

Cet article a été ouvert 1356 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

3 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial