igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Après la Côte d’Ivoire, le Sénégal lève 103 milliards FCFA de bons covid-19 sur le marché financier régional

Actualité/Covid-19/Economie

iGFM – (Dakar) – Après la Côte d’Ivoire lundi, le Sénégal, deuxième puissance économique de l’Uemoa, vient de lever 103,1 milliards FCFA de bons covid-19 sur le marché financier régional.  Les investisseurs, avec à leur tête ceux venus de Côte, ont servi quelque 426 milliards FCFA, soit quatre fois l’objectif initial (100 milliards FCFA) du pays de la Téranga.

Initiés par la BCEAO, les « bons covid-19 » sont des bons assimilables du Trésor (BAT) de maturité initiale 91 jours (3 mois) et de 1 million FCFA de valeur nominale. Les soumissions sont faites à taux multiples, inférieurs ou égaux à 3,75%.

L’objectif de cet instrument est d’aider les pays membres de l’Uemoa à couvrir les décalages de trésorerie induits par la lutte contre la pandémie de covid-19 et ses impacts néfastes sur l’environnement socio-économique.

« Cette émission de BAT est conçue comme étant un pont pour les Etats en attendant la rentrée des fonds attendus dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19. Le plan de trésorerie des Etats pour rembourser cette dette est alimenté par les engagements des partenaires techniques et financiers », souligne Umoa-Titres, l’agence en charge de la gestion et de la promotion des titres publics régionaux.

Alors que les dépenses sanitaires ont explosé et que les recettes fiscales se font de plus en plus rares, le marché financier régional resté à flot offre désormais une bouffée d’oxygène aux pays de l’Uemoa dont les besoins pour faire face au covid-19 sont estimés à près de 5300 milliards FCFA.

Premier pays à émettre ces obligations sociales, la Côte d’Ivoire a réussi lundi 27 avril 2020, à lever 180 milliards FCFA pour financer ses dépenses immédiates.

Auteur : Ecofin

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT