Censure : La réplique de Benno après l'avertissement du porte-parole du Gouvernement

dimanche 21 avril 2024 • 2753 lectures • 2 commentaires

Politique 1 mois Taille

Censure : La réplique de Benno après l'avertissement du porte-parole du Gouvernement

PUBLICITÉ

Lors du grand jury de la Rfm, ce lundi, le porte-parole du Gouvernement avait averti leurs adversaires de Benno Bok Yakaar contre toute tentative de faire dissoudre le gouvernement par une motion de censure. La réplique de Benno Bok Yakaar vient de tomber. Elle est signée par le président de son Groupe parlementaire, Abdou Mbow.

«Dans une intervention au grand jury de Rfm, le ministre porte parole du gouvernement a informé que le Premier ministre, Ousmane Sonko fera sa déclaration de politique générale, conformément à une tradition républicaine encadrée par la Constitution.

PUBLICITÉ


Le Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar prend acte de cette volonté exprimée par le premier Ministre qui est conforme à la lettre de la constitution. Invité dans la même foulée à se prononcer sur une éventuelle motion de censure, le porte parole du gouvernement a indiqué sur un ton menaçant à peine voilé que:" les députés de l'opposition sont dans l'obligation de prendre compte des résultats du scrutin présidentiel du 24 mars 2024 pour ne pas être désavoué par le peuple".

PUBLICITÉ


Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, rappelle au porte-parole du gouvernement que la motion de censure fait partie de la panoplie d'instruments de contrôle de l'action gouvernementale dont dispose l'assemblée nationale. A ce titre ,sa mise en œuvre relève exclusivement de la compétence des députés quant à l'appréciation qu'ils feront du contenu de la Déclaration de politique générale du premier Ministre, comme ce fut le cas de la motion de censure déposée par le groupe parlementaire yewi Ascanwi suite à la Déclaration de politique générale du premier Ministre Amadou Ba.


Dès lors ,toute velléité de menaces sur les députés de Benno Bokk Yaakaar devient superflus, voire superfétatoire. Elus au suffrage universel direct, les députés de Benno Bokk Yaakaar invitent le gouvernement à respecter le principe de séparation des pouvoirs qui postule que chaque institution de la république s'occupe de ses propres affaires.»





 

Cet article a été ouvert 2753 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial