Comment une pirogue de chanvre a été interpellée derrière le palais présidentiel

mercredi 17 août 2022 • 738 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Comment une pirogue de chanvre a été interpellée derrière le palais présidentiel

PUBLICITÉ

La police de Rebeuss a réussi un joli coup de filet en démantelant un vaste réseau de trafic de drogue. En effet, un réseau de trafic de drogue par voie maritime (Casamance-Dakar) a été démantelé le week-end dernier, par le commissariat de Rebeuss, rapportent nos confrères du quotidien l’Observateur. Une pirogue transportant 162 kilogrammes de chanvre indien a été interceptée à la plage Terrou Baye Sogui, à hauteur du palais présidentiel.

Les membres du gang sont des pêcheurs domiciliés à la Médina ont ete déférés hier mardi, devant le procureur de la République pour détention et trafic collectif de drogue, les mis en cause ont bénéficié d'un retour de parquet. Selon l'accusation, les éléments du commissariat de Rebeuss avaient reçu l'information faisant état d'une pirogue qui avait quitté la Casamance la semaine dernière avec un chargement de drogue. Et, elle devait débarquer à Dakar durant le week-end. Exploitant la piste, les éléments de la Brigade de Recherche (Br) dudit commissariat avaient mis en place un dispositif de surveillance sur la Corniche Est afin d'intercepter les trafiquants. Le samedi 13 août, les policiers en civil ont aperçu aux environs de 23H, la pirogue en question débarquer derrière le palais présidentiel. 

   Le 14 août dernier, les policiers-enquêteurs se sont rendus à 5 H du matin au quai de pêche Soumbédioune. Et, ils ont procédé à l'interpellation de B. Mbaye, 25 ans, qui revenait de pêche. Interpellé sur l'histoire de trafic de drogue dans laquelle sa pirogue a été saisie, B. Mbaye a reconnu être propriétaire du matériel d'embarcation. Mais, il a contesté la paternité de la drogue. Pour se tirer d'affaires, B. Mbaye déclare qu'il n'était pas au courant que les frères Teuw s'adonnent au trafic de drogue avec sa pirogue. Interpellé sur sa présence à la plage Terrou Baye Sogui la nuit du samedi dernier, il dit qu'il a été informé de l'implication de sa barque dans une affaire de trafic de drogue.

PUBLICITÉ


 l'Observateur 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 738 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial