igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Comparaison stade du Sénégal à ceux de Côte d’Ivoire ou de Rades : les précisions du Ministre des Sports

Actualité/Vidéo

iGFM-(Dakar) Le Ministre des Sports, Matar Ba, n’a pas mis du temps à répliquer suite à une comparaison faite par certains, entre le stade du Sénégal qui va coûter 150 milliards de francs Cfa et ceux de Radés (45 milliards de FCFA) ou d’Ebimpé (50 milliards de FCfa) en Côte d’Ivoire qui coûtent moins chers.

« Je voudrais répondre à ceux qui font de la comparaison avec des stades au Mali ou en Cote d’ivoire. Ce qui se fera à Diamniadio, vous ne le verrez pas dans la sous-région. On n’aura rien à envier au stade de France. Aussi magnifique est Dakar Arena le sera ce stade », a-t-il soutenu, jeudi, en marge de la cérémonie de pose de la première pierre du stade du Sénégal dont la capacité sera de 50.000 places. « Et je pense que ce stade va participer au développement du football sénégalais. Donc, on n’aura rien à envier au stade de France », a ajouté Matar Ba. « En plus du football, de l’athlétisme, d’autres disciplines se joueront aussi dans ce stade. Donc c’est un complexe sportif qui va accompagner les efforts des fédérations, des acteurs du mouvement sportif et cela va vendre l’image du sport sénégalais », a-t-il précisé.

Organisation d’une CAN toujours en ligne de mire

En s’enflammant grâce à ce bijou dont le Sénégal n’a jamais eu à sa possession, le Ministre des Sports vise l’organisation d’une Coupe d’Afrique des Nations même si le stade sera construit en prélude des jeux olympiques de la jeunesse prévus en 2022 à Dakar.

« Cela nous permettra d’aller vers l’avant et d’être prêt comme le président de la République l’a dit. En 2023, le Sénégal remplira toutes les conditions pour accueillir les compétitions internationales. Je veux dire en 2023, si notre planification est respectée et notre programmation, on remplira toutes les conditions nécessaires pour abriter une compétition internationale. Cela n’a rien à voir avec une CAN qui sera organisée en 2023 ou 2027. L’essentiel est d’être prêt à accueillir une grande manifestation. Le reste sera le travail de la fédération avec l’Etat du Sénégal », a-t-il souligné, indiquant que ce stade sera inauguré dans 17 mois plus précisément en août 2021.

Mamadou Salif GUEYE

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT