Covid-19 au Brésil : le ministère de la Santé demande de reporter les projets de grossesse

lundi 19 avril 2021 • 432 lectures • 0 commentaires

International 4 semaines Taille

Covid-19 au Brésil : le ministère de la Santé demande de reporter les projets de grossesse

Au Brésil, le nombre de femmes enceintes atteintes par le coronavirus augmentent tellement que le ministère la Santé recommande que les femmes reportent, si elles le peuvent, leurs projets de grossesses.

Les femmes enceintes ont particulièrement été atteintes par le variant amazonien, dit P1. Dans le nord du pays, le Covid a tué 80 femmes enceintes depuis le début de l’année, soit davantage que durant toute l’année dernière.


Pour le secrétaire du ministère de la Santé, Raphael Camara, les femmes doivent prendre des précautions, comme lors de l’épidémie de zika, qui a provoqué de nombreux cas de microcéphalie.


« Comme dans le cas du zika en 2016,  il serait bon de reporter un peu les projets de grossesses jusqu’à un moment plus opportun, afin que vous puissiez avoir une grossesse dans de meilleures conditions. On sait qu’à l’époque du zika, on a assisté à une diminution des grossesses au Brésil, et ensuite cela a augmenté. C’est normal. Evidemment on ne peut pas dire ça à quelqu’un qui a plus de 42 ou 43 ans, mais dans le cas d’une femme jeune, qui peut choisir plus facilement le moment de sa grossesse, il est préférable jusqu’à ce que la situation revienne à la normale. »


Les femmes enceintes atteintes du Covid peuvent souffrir de complications qui provoquent des naissances prématurées. Certains scientifiques ont déjà évoqué une épidémie d’accouchements prématurés dans certaines régions.


Conséquence : les salles de soins intensifs pour les nouveaux nés se retrouvent saturées.


Avec RFI


 

Cet article a été ouvert 432 fois.

Publié par

Monia inakanyambo

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial