Donald Trump veut faire empêcher le FBI d'analyser les documents saisis chez lui

mardi 23 août 2022 • 977 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

Donald Trump veut faire empêcher le FBI d\'analyser les documents saisis chez lui

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) L'ancien président américain Donald Trump a demandé lundi 22 août à un tribunal fédéral d'empêcher provisoirement le FBI d'analyser les documents saisis à son domicile de Floride, il y a deux semaines, jusqu'à la nomination d'un expert pour superviser la procédure.

C’est la première réaction judiciaire du camp Trump depuis la perquisition effectuée par la police fédérale il y a deux semaines. Jusqu’ici, l’ancien président s’était contenté de communiqués courroucés. La requête est déposée devant un tribunal fédéral de West Palm Beach, dans le sud de la Floride auprès de la juge Aileen Cannon, qui a été nommée par Donald Trump alors qu’il était encore au pouvoir.

Dans la requête, le ministère de la Justice est accusé de traiter injustement l’ancien président. Les avocats affirment aussi que le mandat de perquisition était trop large. Ils demandent donc que l’analyse des documents saisis par la police fédérale soit suspendue jusqu’à la nomination d’un expert pour superviser la procédure. Ils demandent également que soient restitués les documents qui n’entreraient pas dans le cadre de l’enquête et aussi que les raisons qui ont déclenché la perquisition soient précisées et explicitées. C’est justement l’objet d’une autre requête lancée celle-ci par des organisations de presse mais à laquelle le clan Trump ne s’est pas associée. Le juge qui a signé le mandat a demandé au ministère de la Justice une version rédigée des raisons de la perquisition.

Ces documents sont attendus jeudi mais le ministère de la Justice a expliqué qu’une trop grande publicité pourrait mettre en danger son enquête sur la gestion des documents confidentiels emportés par l’ancien président après son départ de la Maison Blanche.

Le gouvernement américain a récupéré au domicile floridien de l'ancien président Donald Trump plus de 300 documents portant la mention « classifié », dont des contenus de la CIA, du FBI et de l'Agence de sécurité nationale, a rapporté lundi le New York Times, citant des personnes au fait de la question. D'après le journal, un premier lot de plus de 150 documents classifiés a été récupéré en janvier par le service national des archives, avant que des conseillers de Donald Trump donnent en juin un second lot de documents au département de la Justice.

Enfin, un troisième paquet de documents a été saisi par le FBI au cours d'une perquisition effectuée ce mois-ci au domicile de l'ancien président à Mar-a-Lago, en Floride, a indiqué le New York Times.

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 977 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial