Entreprenariat féminin- 175 groupements bénéficient d'un financement de plus 859 millions de FCfa à

vendredi 26 mai 2023 • 432 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 an Taille

Entreprenariat féminin-  175 groupements bénéficient d\'un financement de plus 859 millions de FCfa à

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Des femmes originaires de 11 régions et 26 départements du Sénégal ont bénéficié, jeudi à Dakar, de financements dans le cadre du Projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi des jeune (Padef-ej).   

175 projets de femmes et de groupements féminins répartis dans 11 régions et 26 départements du Sénégal ont bénéficié de financements islamiques dans le cadre du projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi des jeunes (Padef-ej) pour un montant de de 859 000 397 de FCfa.  Trois groupements de Ziguinchor et Fatick ont également bénéficié de camions frigorifiques pour un coût global de 70 000 000 de FCfa.

PUBLICITÉ


 La cérémonie de remise de ces financements s’est déroulée, jeudi à Dakar, en présence de Mouhamed Ndiaye, directeur de cabinet du ministre de la Femme, du représentant régional de la Banque islamique de développement Abdallah Sow et des responsables du Projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi des jeunes (Padef-ej). Mouhamed Ndiaye a précisé que cette enveloppe vient s’ajouter aux financements débloqués en 2018 et 2022 d’un montant de 785 millions de FCfa, portant ainsi le financement du Padef-ej à 1 644 000 397 FCfa. Le directeur de cabinet du ministre de la femme a exhorté les bénéficiaires à honorer leur engagement pour que d’autres femmes puissent bénéficier de financements et à veiller à l’entretien et à la maintenance des camions frigorifiques. Il a magnifié la coopération avec la Banque islamique de développement et remercié Senbus qui a fourni les camions frigorifiques.

PUBLICITÉ


Abdallah Sow, le représentant régional de la Banque islamique de développement a indiqué que l’autonomisation des femmes et des jeunes est au cœur de la stratégie de développement de son institution. « Nous croyons fortement que la promotion de l’entreprenariat féminin reste une des voies d’autonomisation des femmes et d’intégration de la dimension genre dans les projets », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « L’accès au financement et plus particulièrement au financement islamique reste pour la BID, un outil puissant d’opérationnalisation de sa politique d’autonomisation des femmes et des jeunes ».


Ce qui, d’après Abdallah Sow, explique la décision de la BID d’allouer 40 % du coût du projet à la mise en place de financement islamique au sein de trois institutions de microfinance que sont ACEP, CMS et CSA.


Afin de pérenniser les effets du projet, le représentant régional de la BID a invité les responsables du projet à mettre en place un dispositif « revolving » afin de permettre à d’autres femmes de bénéficier de financements.


Fatou Ndiaye, Diatou Sané Coly et Marème Diop au nom des bénéficiaires ont salué l’approche développée par ce projet et remercié le ministre de la Femme, de la famille et de la protection des enfants, Fatou Diané.


Le Projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi des jeunes est cofinancé par l’Etat du Sénégal et la Banque islamique de développement. Le coût total du projet est d’environ 4,5 milliards de FCfa. Les lignes de crédit islamique permettent de financer des activités génératrices de revenus des micros entreprises et des Petites et moyennes entreprises des femmes et jeunes filles.

Cet article a été ouvert 432 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial