igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

« Idrissa Seck a ses propres porte-parole dans le camp de Macky Sall »

Actualité

iGFM- Idrissa Seck, le parti Rewmi… après la présidentielle de février dernier et la campagne qui l’a précédé, la « fièvre orange » a dû tomber. De l’arène de l’opposition sénégalaise, le parti qui a fini deuxième de la présidentielle avec 21% des voix semble s’être retiré.

Joint au téléphone par le journal L’AS, le Secrétaire national chargé des Relations internationales du parti, Yankhoba Seydi explique que »le temps de la politique est derrière nous. L’élection présidentielle est aussi derrière nous. On ne peut pas occuper le terrain politique éternellement. Il y a un temps pour faire la politique et un temps pour travailler. »

Yankhoba Seydi avoue cependant que le parti Rewmi « souffre d’un problème sérieux de fonctionnement. » Il regrette: « C’est lié au fait que le parti ne réunit pas ses instances, notamment le Secrétariat national. »

Si aujourd’hui il y a autant de dysfonctionnement au sein du parti, Yankhoba estime que c’est dû au fait que le vice-président Déthié Fall, qui a pratiquement toutes les manettes en main, ne parvient pas à les maîtriser: « Cela ne l’intéresse pas. En réalité, il ne veut que gérer sa propre promotion avec son propre groupe, un petit clan qu’il  installé« , accuse-t-il.

Quant au silence du président Idy, le secrétaire du parti affirme qu’il est d’or: « Le jour où il va prendre la parole, tout le monde va l’écouter. » Après tout, les questions abordées aujourd’hui, comme celle de la hausse du prix de l’électricité, Idy en avait déjà parlé, fait remarquer Yankhoba.

En restant discret, évitant de critiquer Macky Sall, Idy ne fait que tenir parole. « Il avait dit publiquement … qu’il avait tellement critiqué Macky Sall qu’il ne critiquerait plus parce cela n’en vaut pas la peine… Surtout que les membres de son propre camp sortent des choses qu’Idrissa Seck avait déjà dites. Et finalement Idy a ses propres porte-parole dans le camp de Macky Sall, » tranche le professeur Seydi.

iGFM

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT