l'AFD accorde une subvention de prés de 4 milliards pour préserver la nappe de Pout

mardi 4 janvier 2022 • 694 lectures • 1 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

l\'AFD accorde une subvention de prés de 4 milliards pour préserver la nappe de Pout

PUBLICITÉ

iGFM-(Dakar) L'Agence française de développement (AFD) a signé une convention de subvention d'un montant de 6 millions d'euros avec le gouvernement sénégalais. Le financement permettra de préserver les ressources en eau afin d'éviter l'épuisement de l'aquifère de Pout situé à l'ouest du pays.

La subvention de 6 millions d'euros récemment attribuée par l'Agence française de développement (AFD) est destinée à la préservation des ressources en eau et à l'amélioration de la recharge des nappes phréatiques dans la région de Pout. Cet aquifère paléocène (période comprise entre 65 et 55 millions d'années, ndlr) situé à l'ouest du Sénégal est l'une des principales sources d'eau potable de la capitale sénégalaise Dakar.

PUBLICITÉ


Cependant, cette ressource en eau souterraine est surexploitée, avec un niveau de captage qui dépasse la capacité de recharge des nappes aquifères par les eaux de pluie et les rivières de la région. Et selon les experts, si des actions concrètes ne sont pas mises en place pour préserver la ressource, les nappes de Pout pourraient être épuisées. Selon l'AFD, la surexploitation de cet aquifère est favorisée par la multiplicité des acteurs opérant dans la zone de Pout. Ainsi, l'accélération de l'épuisement de ces aquifères est accentuée par le changement climatique.

PUBLICITÉ


Face à cette situation, la Direction Générale de la Protection et de la Gestion des Ressources en Eau (DGPRE) du Ministère de l'Eau et de l'Assainissement sénégalais envisage de renforcer la gestion intégrée de la ressource par les acteurs locaux et d'optimiser les prélèvements pour les différents usages. Il s'agira également d'investir dans des solutions pour favoriser la recharge des nappes phréatiques.


Ces solutions seront fondées sur la nature et « adossées à un mode de gouvernance de la ressource inédit au Sénégal, le contrat de nappe, fondé sur une approche concertée entre tous les acteurs concernés et assurant le rôle des femmes dans la mise en œuvre de la projet », précise l'AFD. Ces investissements seront réalisés dans les communes de Mont-Rolland, Pout, Keur Moussa et Diender.

Cet article a été ouvert 694 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial