L’ambassadeur mauritanien Cheikhna Ould Nenni quitte la chancellerie dakaroise

mardi 2 mars 2021 • 356 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

L’ambassadeur mauritanien Cheikhna Ould Nenni quitte la chancellerie dakaroise

iGFM - (Dakar) À la faveur d’un vaste chamboulement diplomatique, le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani fait la mue de ce maillon stratégique de la gouvernance d’état. Selon des informations obtenues par Confidentiel Afrique, le tout nouveau ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie au Sénégal est Daha Ould TEISS, précédemment en fonction au Niger. Il remplace Cheikhna Ould Nenni qui migre à l’Unesco- Paris.

Valse d’une douzaine d’ambassadeurs à la tête de plusieurs chancelleries de Dakar à Washington. Selon des sources diplomatiques autorisées parvenues à Confidentiel Afrique, la représentation diplomatique mauritanienne accréditée à Dakar est concernée par cette mesure. En poste à Dakar depuis 2016, l’ambassadeur Cheikhna Ould Nenni quitte la chancellerie pour l’Unesco- Paris. Figure emblématique de la presse mauritanienne, réputé avenant et pacificateur, Ould Nenni est remplacé désormais par le très raffiné diplo trilinguiste Mohamed Yahya dit Daha Ould TEISS. Ce dernier, éminent universitaire, ancien Directeur des affaires consulaires, juridiques et de coopération au Ministère mauritanien des Affaires Étrangères, occupait les fonctions d’ambassadeur plénipotentiaire au Niger avant sa mutation à Dakar. Avant d’être promu comme Ambassadeur au Niger, Mohamed Yahya Ould TEISS avait posé ses valises en France, puis comme chargé de mission au titre de Chef de mission diplomatique à Londres. On dit de lui un diplomate chevronné avec un coefficient d’analyste très pointu. C’est désormais lui qui prend les rênes de l’ambassade de Mauritanie à Dakar. Une géolocalisation du moins anodine apparaît dans le caractère nominatif des ambassadeurs mauritaniens à Dakar. Tous les deux derniers promus étaient en fonction au Niger avant d’atterrir au Sénégal.


D’autres poids lourds de la diplomatie mauritanienne ont été promus à l’instar de l’ambassadrice Cissé Mint Boida qui remplace à Washington Ba Samba qui migre au Japon. Celui là rejoint son nouvel poste à Bagdad.  Mohamed Lemine Ould Dahi lui atterrit à Moscou, alors que l’égérie Mariem Mint Ewva est promue Consule à Las Palmas. L’ancien ambassadeur en Égypte Wedadi Sidi Heiba s’installe à Alger et l’on apprend que l’ancien commissaire aux droits de l’homme Ould Khatra prend pied sur la Lagune d’Ébrié en Côte d’Ivoire. Baba Ould Boullah est promu ambassadeur en Gambie et l’ancien ministre Mohamed Lemine Ould Cheikh atterrit au Koweït. Un autre tournant géopolitique majeur selon des informations obtenues par Confidentiel Afrique est à noter, le consulat de Mauritanie en Guinée Bissau est érigé désormais en Ambassade.


 Confidentiel Afrique

Cet article a été ouvert 356 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial